Attentat de Nice: polémique sur un voyage au Vatican payé par la ville

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Attentat de Nice: polémique sur un voyage au Vatican payé par la ville

Publié le 23/09/2016 à 20:02 - Mise à jour à 20:05
©Valery Hache/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

La ville de Nice a proposé aux victimes de l'attentat de Nice leurs proches et les familles endeuillés de se rendre au Vatican sur invitation du Pape François. Mais le fait que la municipalité paye le voyage à une partie d'entre elles a suscité la polémique en raison du principe de laïcité et du fait que des victimes appartenaient à une autre religion.

Un voyage au Vatican organisé samedi 24 pour les victimes de l'attentats de Nice, leurs familles ou celles ayant perdu un proche suscite la polémique sur fond de laïcité. Le déplacement est en effet en partie réglé par la mairie de la ville.

Le voyage a pour principal objet une audience proposée par le pape François aux quelque 350 victimes et proches, ainsi qu'à une délégation d'élus (qui paieront leur place). Le voyage en avion a été réglé par la mairie de Nice pour 200 personnes, grâce à une participation d'Air France. En parallèle, 150 victimes "indirectes" pourront également assister à cette audience mais après un voyage en autocar payé de leur poche (environ 50 euros) précise l'Express.

La rencontre avec le chef de l'Eglise catholique a rapidement suscité l'indignation de certains membres de l'opposition municipale ainsi que de section locale de la Ligue des Droits de l'homme qui s'interrogent sur l'opportunité de financer ce déplacement avec les deniers publics ainsi que sur le respect du principe de laïcité, puisque les victimes de l'attentat étaient de confessions  et croyances diverses.

L'ancien -mais encore très impliqué- maire de Nice Christian Estrosi avait fait savoir dès fin août qu'étaient invitées "les victimes de l’attentat du 14 juillet et leurs familles, sans distinction de religion", et accompagné d'une "association de dialogue au travail depuis plus de dix ans dans notre département et notre ville, qui rassemble des représentants de tous les cultes".

Il avance également que "c’est une tradition niçoise que de se tourner, une fois prises les mesures médicales, administratives, techniques et sociales à l’égard des victimes, vers les grandes sources de réconfort et d’espérance que sont les philosophies et les religions de notre culture".

Mais pour La Ligue des Droits de l'homme, les élus à l'origine de cette mesure bafouent "sans vergogne le principe de laïcité". Elle y voit un "pèlerinage au Vatican" financé par les contribuables niçois. "Les victimes étant de toutes confessions doit-on s’attendre bientôt à financer un pèlerinage à Jérusalem, à la Mecque ou à Bénarès?", s'interroge l'association, qui dit en appeler au préfet pour qu'il exerce un contrôle de légalité.

La conseillère municipale écologiste Juliette Chesnel-Le Roux, a qualifié  ce voyage de "muflerie" voire de "provocation" à l'égard des victimes et familles non-catholiques. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'attentat de Nice a fait 86 victimes et plusieurs centaines de blessés.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-