Budget des armées: Florence Parly obtient de Bercy le dégel de 700 millions d'euros

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Budget des armées: Florence Parly obtient de Bercy le dégel de 700 millions d'euros

Publié le 28/12/2017 à 11:52 - Mise à jour à 12:14
© THOMAS SAMSON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La ministre des Armées Florence Parly a annoncé mercredi le dégel de 700 millions d'euros pour le budget de la défense. D'autres points d'achoppement demeurent cependant entre elle et Bercy alors que les relations ente les militaires et l'exécutif restent fragiles.

Le budget de la défense ne sera finalement pas (trop) raboté avant son augmentation en 2018. La ministre des Armées Florence Parly a annoncé mercredi 27 avoir obtenu le dégel de 700 millions d'euros sur l'exercice 2017. Une annonce augurant un cessez-le-feu entre elle et Bercy, et par ricochet entre Emmanuel Macron et les militaires.

"Dégel des 700 millions d'euros: je m'y étais engagée, je l'ai obtenu. Le budget des armées confirme sa remontée en puissance. On avance", a tweeté la ministre, qui n'a jamais caché l'âpreté des négociations sur le sujet.

Un sujet en effet sensible pour le gouvernement tiraillé entre la nécessité d'entretenir les militaires (et leur soutien) et les économies qu'il a promises. La question du gel de 850 millions d'euros de budget des armées avait conduit à une démission historique du chef d'état-major des armées Pierre de Villiers, poussé vers la sortie après avoir publiquement critiqué cette décision.

Voir: Fin d'un marathon record pour le premier budget du quinquennat

Cette polémique avait été un baptême du feu pour Emmanuel Macron dans sa relation avec l'armée. Le président avait multiplié les opérations-séduction, assurant vouloir donner aux soldats "les moyens de leur mission" et rappelant l'augmentation sans précédent de 1,8 milliard d'euros du budget des armées prévue en 2018.

Mais la question du financement de la défense ne dépend pas uniquement de ces 700 millions d'euros. Une autre bataille s'annonce sur la question des "reste à payer", c'est à dire les sommes encore non-réglées sur des commandes dont le paiement est échelonné. Bercy souhaite plafonner ces postes de dépenses, alors que leur montant total s'élevait fin 2016 à plus de 50 milliards d'euros.

L'armée française doit prochainement être équipée d'une nouvelle gamme de blindés dans le cadre du programme Scorpion, de nouveaux avions de ravitaillement en vol, et équiper ses drones de missiles pour leur conférer une capacité offensive. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Dégel des 700 millions d'euros : je m'y étais engagée, je l'ai obtenu", a tweeté la ministre des Armées Florence Parly.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-