"Gaulois": Juppé (LR) regrette la "nullité du débat politique"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

"Gaulois": Juppé (LR) regrette la "nullité du débat politique"

Publié le 22/09/2016 à 14:34 - Mise à jour à 14:35
©FaroukBatiche/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Deux jours après la polémique lancée par Nicolas Sarkozy sur "nos ancêtres les Gaulois", Alain Juppé a estimé ce jeudi, sur Twitter, que ce débat est frappé de "nullité".

Alain Juppé a regretté ce jeudi 22 la "nullité du débat politique", visant la déclaration sur les "Gaulois" de Nicolas Sarkozy, son principal concurrent pour la primaire de la droite organisée par Les Républicains (20-27 novembre). "Nullité du débat politique que soulèvent certains à droite et à gauche: on débat des Gaulois!! Et si l'on parlait d'avenir", écrit, dès 06h30, l'ancien Premier ministre sur Twitter.

M. Sarkozy a provoqué de nombreuses réactions en affirmant, lors d'un meeting lundi à Franconville (Val d'Oise): "Nous ne nous contenterons plus d'une intégration qui ne marche plus, nous exigerons l'assimilation. Dès que vous devenez Français, vos ancêtres sont Gaulois".

Sur LCI, François Bayrou, le président du MoDem, a jugé que le mot d'Alain Juppé était "juste". Il a lui aussi déploré que "pour définir l'identité de la France on ne regarde pas vers l'avenir, on regarde vers l'origine", concluant que pour Nicolas Sarkozy, "ça devient une obsession".

Lors d'un déplacement à Tours en marge du 123e Congrès national des Sapeurs-pompiers, M. Juppé a ajouté: "Pour moi, faire campagne, ce n'est pas dire une incongruité chaque jour pour faire parler de soi".

La campagne officielle de la primaire des Républicains a débuté mercredi. Outre MM. Juppé et Sarkozy, François Fillon, Bruno Le Maire, Jean-François Copé, Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-Frédéric Poisson sont candidats.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Alain Juppé a regretté ce jeudi 22 la "nullité du débat politique", visant la déclaration sur les "Gaulois" de Nicolas Sarkozy, son principal concurrent pour la primaire de la droite organisée par Les Républicains

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-