Laurent Wauquiez sévèrement critiqué par Virginie Calmels, LR au bord du divorce?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Laurent Wauquiez sévèrement critiqué par Virginie Calmels, LR au bord du divorce?

Publié le 17/06/2018 à 14:51
© NICOLAS TUCAT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Dans les pages du "Parisien", Virginie Calmels, numéro 2 chez Les Républicains, critique ouvertement l'hégémonisme de Laurent Wauqiez. Une dénonciation frontale qui laisse clairement penser qu'à la tête de LR, le divorce n'est pas loin.

Laurent Wauquiez peinait déjà à exister hors de sa famille politique, voilà qu'il est au bord du divorce en interne. Sa numéro deux Virginie Calmels, qui représente une frange "libérale" chez Les Républicains, a ouvertement critiqué le chef du principal parti d'opposition, laissant penser que son départ est peut-être imminent.

Dans Le Parisien daté du dimanche 17, celle qui est aussi première adjointe d'Alain Juppé à Bordeaux "rhabille pour l'hiver" Laurent Wauquiez.  "Depuis son élection, il démontre au fur et à mesure des jours qui passent qu'il semble être uniquement là pour défendre sa propre ligne. Il estime qu'il doit son élection qu'à sa seule présence. Je ne partage pas cette vision". "J'ai cru avec sincérité à sa volonté de rassemblement" explique-t-elle laconiquement laissant entendre que cet espoir a été déçu. La goutte d'eau ayant fait déborder le vase étant probablement le tract LR marqué de l'inscription "Pour que la France reste la France" qu'elle a ouvertement critiqué.

Dans les rangs des Républicains, ces propos affichés dans la presse font pratiquement l'unanimité contre elle… y compris chez ceux qui ont déjà pris leurs distances avec Laurent Wauquiez. Thierry Mariani, ouvertement partisan d'un alliance avec le Rassemblement national (ex-FN) assure même qu'elle doit démissionner. Les cadres LR reproche également des propos qui vont à l'encontre des éléctions pour la présidence de LR très largement remportées par Laurent Wauquiez en décembre 2017 avec 74,64% des voix au premier tour. Un succès récent et sans appel qui donne, selon les détracteurs de Virginie Calmels, la légitimité nécessaire au président de LR et qui n'appelle pas de contestation aussi frontale.

Lire aussi - LR: Wauquiez reproche à Calmels sa "démarche personnelle"

La position de Virginie Calmels rappelle, en son temps, celle de Nathalie Kosciusko-Morizet face à Nicolas Sarkoy. "NKM" qui représentait comme vice-présidente de l'UMP la tendance libérale était rentré en conflit avec l'ex-président de la République. Une prise de position qui s'était conclu par son éviction, puis, dans la foulée, une nette défaite à la primaire de la droite et du centre (perdue aussi par Nicolas Sarkozy d'ailleurs), une défaite aux législatives et un retrait de la vie politique.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Virginie Calmels a ouvertement critiqué la position de Laurent Wauquiez.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-