Macron et Philippe inversent leur côte de popularité selon un sondage

Macron et Philippe inversent leur côte de popularité selon un sondage

Publié le 17/12/2017 à 15:46 - Mise à jour à 15:47
© PHILIPPE WOJAZER / POOL/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Avec 52% des Français qui l'approuvent, Emmanuel Macron a inversé sa courbe de popularité. Un revirement inédit pour un président de la République, hors cohabitation.

Si les températures continuent de baisser sur la France, la côte de popularité d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe se réchauffe quelque peu ces derniers temps. A en croire sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche dévoilé ce dimanche 17, le président de la République voit son action approuvée par 52% des Français, contre 46% qui s'en disent mécontents. Soit un bond de +6% d'opinions positives, un revirement inédit pour un président de la République, hors cohabitation. 

Ce taux d'approbation est au plus haut depuis juillet, quand il s'établissait à 54%. Une première pour un président hors cohabitation. "Aucun de ses prédécesseurs n'était parvenu à sortir des abîmes de l'impopularité", a souligné Frédéric Dabi, le directeur général-adjoint de l'institut de sondage, dans l'hebdomadaire.

Ce niveau de satisfaction est meilleur que pour son prédécesseur François Hollande, qui avait vu sa cote baisser de façon continue depuis son élection en mai et enregistrait, en décembre 2012, 37% d'opinions favorables. 

Emmanuel Macron "profite du +big bang+ électoral qu'il a lui-même contribué à créer à la présidentielle et aux législatives, puisque d'un côté il a un socle de sympathisants En marche extrêmement fidélisé, et de l'autre côté, il est majoritaire aussi bien chez les sympathisants socialistes que chez les sympathisants LR", a poursuivi Frédéric Dabi sur Europe 1.

Le JDD souligne dans le même temps que la popularité du Premier ministre s'établit à 54% d'opinions favorables contre 42% d'insatisfaits.

>Sondage réalisé du 8 au 16 décembre en ligne et par téléphone auprès d'un échantillon de 1942 personnes selon la méthode des quotas.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Emmanuel Macron et Edouard Philippe enregistrent une hausse de leur popularité.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-