Nadine Morano tacle Nicolas Sarkozy, NKM et Laurent Wauquiez

Auteur(s)
VL
Publié le 11 décembre 2014 - 19:02
Image
Nicolas Sarkozy et Nadine Morano.
Crédits
©Benoît Tessier/Reuters
Après l'avoir soutenu pendant des années, Nadine Morano rompt avec Nicolas Sarkozy.
©Benoît Tessier/Reuters
Nadine Morano a réglé ses comptes avec Nicolas Sarkozy et les nouveaux dirigeants de l'UMP dans une interview accordée au "Républicain Lorrain" publiée ce jeudi. Sa loyauté sans faille n'a selon elle pas été récompensée par l'ancien président de la République.

Entre Nadine Morano et Nicolas Sarkozy, le divorce semble consommé. Celle qui a été un des plus fervents soutiens de l'ancien président ces dernières années tire ce jeudi à boulets rouges sur Nicolas Sarkozy et son nouvel organigramme de l'UMP.

L'eurodéputée juge ne pas avoir été justement récompensée de sa fidélité à toute épreuve. Ministre chargée de la formation professionnelle et de l'apprentissage sous la présidence de Nicolas Sarkozy, elle s'est vue proposer par le nouveau président de l'UMP un simple secrétariat national sur le même sujet. Nadine Morano ne s'est pas privée pour faire part de sa réaction à Paris Match, à qui elle a parlé d'une proposition "indigne et scandaleuse".

Dans une interview accordée au Républicain Lorrain et publiée ce jeudi, Nadine Morano persiste et signe. Elle décrit un Nicolas Sarkozy "d’humeur massacrante" lors de leur entretien "en raison, visiblement, de l’ambiance survoltée qui régnait alors sur place entre ceux qu’il a nommés en responsabilité. Elle tacle également une proposition "contraire à la récompense au mérite qu’il (Nicolas Sarkozy) prônait à longueur de meetings".

La montée en puissance des "quadras" Nathalie Kosciusko-Morizet, vice-présidente, et Laurent Wauquiez, secrétaire général, aurait selon Nadine Morano déclenché une "foire d'empoigne" et "un combat de sous-chefs" au sein du parti.

"En ce qui me concerne, c’est terminé"

Une ambiance déplorable que l'ex-ministre impute à demi-mot à la volonté de Nicolas Sarkozy de contenter les personnalités qui montent au lieu de ses fidèles: "lui-même finit par faire le contraire de ce qu’il dit. Comme de nommer des représentants selon le poids de tel ou tel (…). Si, par malheur, il avait annoncé par avance le ticket Wauquiez-NKM à la tête du parti, il n’aurait pas obtenu 64% et pas même 50%". A vouloir faire "le grand écart" entre les sensibilités, l'UMP "court un risque de claquage".

Trésorière de l'association Les amis de Nicolas Sarkozy Nadine Morano a annoncé avoir "bouclé la comptabilité et signé les derniers chèques. En ce qui me concerne, c’est terminé."

À LIRE AUSSI

Image
Nicolas Sarkozy, le 10 mars 2014.
Nicolas Sarkozy pris entre NKM et Nadine Morano
Les relations de Nicolas Sarkozy avec Nadine Morano et Nathalie Kosciusko-Morizet sont au plus mal. Les deux membres de l'UMP, aux points de vue très différents, n'ac...
10 décembre 2014 - 19:40
Politique
Image
Portrait de Nadine Morano.
Nadine Morano et la proposition "scandaleuse" de Nicolas Sarkozy
Nadine Morano a refusé, mardi 9, un poste de secrétaire national de l'UMP que lui a proposé Nicolas Sarkozy. L'eurodéputée, fidèle parmi les fidèles de l'ex-président ...
10 décembre 2014 - 14:06
Politique
Image
Nathalie Kosciusko-Morizet et Laurent Wauquiez sur le parvis de l'Elysée en 2012.
UMP: Nicolas Sarkozy répartit les rôles entre NKM et Laurent Wauquiez
L'organigramme de l'UMP a été dévoilé ce jeudi, avec Nathalie Kosciusko-Morizet et Laurent Wauquiez aux postes clés de secrétaire général et vice-présidente déléguée. ...
04 décembre 2014 - 21:48
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don