"Nuit Debout": des militants manifestent à Paris contre le Front national

"Nuit Debout": des militants manifestent à Paris contre le Front national

Publié le 20/04/2016 à 13:51 - Mise à jour à 13:53
©Philippe Lopez/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Une petite manifestation regroupant des militants du mouvement "Nuit Debout" a eu lieu mardi devant une école de commerce parisienne qui devait accueillir Florian Philippot, le numéro-2 du FN.

Une cinquantaine de personnes du mouvement "Nuit Debout" ont manifesté mardi 19 devant une école de commerce parisienne qui devait accueillir Florian Philippot, le numéro-2 du FN, dont le parti est mis en cause dans le scandale des "Panama Papers", a constaté l'AFP.

"FN - Panama, même combat" ou encore "Merci pour le secret des affaires", pouvait-on lire sur des banderoles affichées devant l'ESCP, qui devait recevoir M. Philippot pour un débat avec les étudiants de cette école de commerce.

Des dizaines de kilos de sable ont été répandus sur le sol pour créer une "plage" artificielle, sur laquelle un homme vêtu d'un costume-cravate et chaussé d'un monocle prenait le soleil. De faux billets d'un million de dollars ont été jetés en l'air.

"FN bourgeois, ton fric au Panama", ont scandé les manifestants, ainsi que "préférence multinationale", par référence à la "préférence nationale" défendue par le parti d'extrême droite.

"Le FN est un parti capitaliste, qui est bien mouillé dans les +Panama Papers+. On veut aussi dire un grand +non+ à l'évasion fiscale qui ruine le pays", a dénoncé Victor, 20 ans, membre de la commission action du mouvement citoyen Nuit debout, qui a revendiqué cette action "ludique et non violente".

Les protestataires, qui bloquaient l'entrée, ont discuté le temps de la mobilisation, environ une heure, avec des étudiants de cette école, avant de ramasser le sable répandu.

Le Monde, exploitant des documents provenant du cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca, a dévoilé début avril un "système offshore sophistiqué" élaboré par des proches de Marine Le Pen et a divulgué de nouveaux éléments sur le patrimoine de Jean-Marie Le Pen.

Le FN a vu dans ces révélations une tentative pour "essayer de salir l'image du seul grand parti patriote, du seul parti anti-Système en capacité de remporter les futures élections". "Le FN est tête haute et mains blanches", avait réagi sa présidente Marine Le Pen.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une cinquantaine de personnes du mouvement "Nuit Debout" ont manifesté mardi 19 devant une école de commerce parisienne qui devait accueillir Florian Philippot.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-