La profession de foi de Marine Le Pen validée "sous réserves" par le "gendarme" de la campagne

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 16 avril 2022 - 17:12
Image
La profession de foi de Marine Le Pen validée "sous réserves" par la CNCCEP
Crédits
Joel Saget / AFP
La CNCCEP a rendu sa décision le mercredi 13 avril, après avoir rencontré le mandataire de Marine Le Pen.
Joel Saget / AFP

Dans un communiqué publié le 13 avril, la Commission de contrôle de la campagne électorale (CNCCEP) a déclaré "homologuer sous réserves le texte des déclarations" de Marine Le Pen, qui avait été soumis par son mandataire. La Commission avait demandé des précisions sur les chiffres relatifs à l’immigration et à la sécurité, indiqués sur la profession de foi de la candidate du Rassemblement national (RN).

La Commission a pour rôle "d’examiner les documents constituant le matériel électoral des candidats à l’élection présidentielle, à l’occasion du premier et du second tour de l’élection présidentielle".

La CNCCEP avait demandé des précisions au mandataire de Marine Le Pen afin de justifier des chiffres relatifs à la progression de l’islamisme et de l’insécurité, mais également à l’explosion de l’immigration depuis 2017. La commission a par ailleurs "invité la candidate à présenter une nouvelle version du texte de ses déclarations sans cette mention", faute d'attribution de ces "assertions à une source du ministère de l'Intérieur".

Le "gendarme" de la campagne "déplore" que la candidate du RN ait "décidé de procéder à l’impression des déclarations, avant d’avoir soumis ces dernières à la procédure d’homologation". Les formulations n'ayant pas été modifiées, la Commission appelle à "l’attention des électeurs sur ces mentions de ces déclarations".

Toutefois, l'institution admet que "procéder à une nouvelle impression des déclarations en raison de la pénurie de papier, un refus de transmission aux représentants de l’État du texte des déclarations soumis par la candidate aurait des conséquences disproportionnées". La CNCCEP déclare "que l’envoi de ces déclarations constitue une garantie importante du scrutin", participant à la "libre expression du suffrage qu’à l’égalité entre les candidats".

La Commission conclut donc "ne pas refuser la transmission" des professions de foi de Marine Le Pen pour permettre "aux commissions locales d’assurer la distribution des déclarations de la candidate".

Voir aussi : Présidentielle : des professions de foi qui en disent long sur les candidats

À LIRE AUSSI

Image
Emmanuel Macron au Parlement européen
Macron fait campagne sur Twitter et se fait rappeler à l'ordre
Dans une lettre destinée aux Français, le président de la République et désormais candidat Emmanuel Macron annonçait sa candidature à l’élection présidentielle le 4 ma...
14 mars 2022 - 19:12
Politique
Image
 Professions_de_foi_des_12_presidentiables_2022_pano
Présidentielle : des professions de foi qui en disent long sur les candidats
48,7 millions d'électeurs inscrits les ont reçues dans leur boîte aux lettres dernièrement : convenues ou étonnantes, osées ou ratées... Tentative d'analyse des profes...
09 avril 2022 - 01:59
Politique
Image
Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'affronteront à nouveau pour le second tour de l'élection présidentielle
Élection présidentielle: quelles sont les consignes de vote pour le second tour?
Dimanche 10 avril 2022, les candidats à l'élection présidentielle qualifiés pour le second tour ont été annoncés. Emmanuel Macron, l’actuel président de la République,...
12 avril 2022 - 21:04
Politique