Terrorisme: deux tiers des Français souhaitent un gouvernement d’union nationale

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 24 juillet 2016 - 12:41
Image
Nicolas Sarkozy et François Hollande.
Crédits
©Stéphane de Sakutin/AFP
Dix jours après l'attentat de Nice, 84 morts, 67% des Français seraient favorables à un gouvernement d'union nationale "face au défi du terrorisme", selon un nouveau sondage Ifop.
©Stéphane de Sakutin/AFP
Selon un sondage Ifop pour le "JDD", deux tiers des Français sont favorables à la mise en place d'un gouvernement d'union nationale "face au défi du terrorisme". L'idée rencontre un grand succès chez les 18-24 ans, dont 80% sont pour.

Deux tiers des Français sont favorables à la mise en place d'un gouvernement d'union nationale, selon un sondage Ifop pour le JDD réalisé les 22 et 23 juillet. Dix jours après l'attentat de Nice, 84 morts, 67% des Français seraient favorables à un gouvernement d'union nationale "face au défi du terrorisme", formule l'institut de sondage. La plus grande adhésion est rencontrée parmi les sympathisants UDI (81%), LR (71%), FN (70%) puis PS (68%). Au total à droite, 72% des sondés sont pour, contre 58% à gauche. L'idée rencontre un grand succès chez les 18-24 ans, dont 80% sont pour. La tranche des 25-34 ans est la moins favorable (63% pour, 32% contre).

Parmi les sondés, qui étaient également invités à se prononcer sur leur confiance en François Hollande et le gouvernement pour lutter contre le terrorisme, seuls 35% se disent "confiants". Pour rappel, ils étaient 51% les 8 et 9 janvier 2015 et 50% le 16 novembre 2015. Ce taux de confiance a toutefois remonté de deux points depuis les 15 et 16 juillet, où il avait chuté à 33%. Près de trois-quarts des sympathisants PS (74%) font encore confiance à François Hollande pour lutter contre le terrorisme, contre 42% au Front de Gauche, 19% chez les proches LR et 15% pour le FN.

Le record de défiance est constaté parmi les sympathisants FN (85%). Le président de la République et son gouvernement rencontrent une défiance particulière chez les 25-34 ans (81% de "pas confiance"), contrairement aux 50-64 ans (52%). Ces derniers sont d'ailleurs les plus nombreux à lui accorder leur confiance (48%).

Toutefois, 60% des Français estiment que l'opposition ne ferait "ni mieux ni moins bien" que le chef de l'Etat, dont 64% chez les sondés "sans sympathie partisane". Parmi les proches du PS et du Front de Gauche, ce taux atteint 70%, 38% chez les LR et 50% au FN.

>L’enquête a été menée par téléphone auprès d’un échantillon de 1.004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, indique l'Ifop.

 

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don