Appel aux dons de Valérie Pécresse, qui ne sera pas remboursée par l'Etat de ses frais de campagne

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 11 avril 2022 - 21:59
Mis à jour le 12 avril 2022 - 21:10
Image
Valérie Pécresse, lors du débat organisé "Valeurs actuelles" et les "Eveilleurs d'espérance", à Paris, le 22 mars 2022
Crédits
F.Froger / Z9, pour FranceSoir
Valérie Pécresse, lors du "Grand débat des valeurs", à Paris le 22 mars 2022.
F.Froger / Z9, pour FranceSoir

Valérie Pécresse en détresse ? Arrivée cinquième du premier tour de l'élection présidentielle avec 4,78%, la candidate LR fait appel aux dons pour rembourser ses frais de campagne.

C'est la double peine pour Valérie Pécresse : un coup de massue dans les urnes... Et un besoin urgent d'argent : n’ayant pas atteint les 5% aux résultats du premier tour de l'élection suprême, elle annonçait ce matin que son parti n’aura pas droit au remboursement de ses frais de campagne garanti par l'Etat à ceux qui franchissent la bare fatidique : 7 millions d'euros lui manquent donc. La présidente du conseil régional d'Île-de-France explique que le parti des Républicains ne peut faire face à ces dépenses et qu’elle est endettée personnellement de 5 millions pour cette campagne.

Par conséquent, elle a lancé un appel aux dons sur son site.

La situation critique dans laquelle se trouvent la candidate et son parti leur a attiré des moqueries cinglantes :

Il est vrai que l'ancienne ministre martelait ces derniers mois : "ma valeur, c'est le travail, pas l’assistanat."

Beaucoup ont aussi souligné que la candidate de la droite dispose de 4,1 millions d’euros de patrimoine immobilier, 2,4 millions d’euros d’assurance-vie, 1 million d’euros d’action chez General Electric, et d’autres biens comme une lithographie de Miro estimée à 14 000 euros, pour un patrimoine total de 9,7 millions d'euros. Son endettement personnel dans cette campagne représenterait donc un peu plus de la moitié de sa fortune personnelle.

Voir aussi : Patrimoine des candidats à la présidentielle: les déclarations publiées

Michel Barnier, ce matin sur France Inter, avait pourtant relativisé ce problème : il jugeait que le parti avait "la capacité de faire face" à cette "situation matérielle difficile", mettant en avant la bonne gestion du parti.

Après une campagne douloureuse transformée en chemin de croix malgré sa combativité, Valérie Pécresse connaît donc une fin de campagne cruelle, contrainte d'appeler aux dons et de subir des railleries supplémentaires : le calice jusqu'à la lie.

Côté Europe Écologie Les Verts, on a aussi fait appel aux dons, dès hier : les écologistes doivent trouver 2 millions d'euros sous 5 semaines s'ils veulent pouvoir rembourser leurs frais de campagne.

À LIRE AUSSI

Image
Résultats sondage FranceSoir
Comment le lectorat de FranceSoir comptait-il voter lors de l’élection présidentielle ? Réponse
Du 31 mars au 3 avril, FranceSoir a lancé un sondage qui regroupe les réponses d'un échantillon à visée représentative de notre lectorat. L’objectif : déterminer si ce...
10 avril 2022 - 22:50
Politique
Image
Emmanuel Macron en déplacement à Denain le 11 avril 2022
"Emmerder" les non-vaccinés était une formule "affectueuse", selon Emmanuel Macron
Au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle, qui l'a vu arriver en tête, se qualifiant face à Marine Le Pen pour le second tour, Emmanuel Macron était en...
11 avril 2022 - 18:02
Politique
Image
 Professions_de_foi_des_12_presidentiables_2022_pano
Présidentielle : des professions de foi qui en disent long sur les candidats
48,7 millions d'électeurs inscrits les ont reçues dans leur boîte aux lettres dernièrement : convenues ou étonnantes, osées ou ratées... Tentative d'analyse des profes...
09 avril 2022 - 01:59
Politique