L'humoriste américain Bill Maher évoque la censure des GAFAM sur un plateau télévisé

L'humoriste américain Bill Maher évoque la censure des GAFAM sur un plateau télévisé

Publié le 28/06/2021 à 17:20
Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Sur la chaîne de télévision HBO ce vendredi 25 juin, l'animateur et humoriste Bill Maher s'est exprimé contre la censure des GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft, les géants du numérique) sur les réseaux. Connu pour ses prises de positions polémiques, c'est au cours de son émission "Real Time" qu'il a pu aborder le sujet avec un peu de mordant, évoquant à la fois l'idée selon laquelle le virus serait issu du laboratoire de Wuhan, et l'utilisation de l'ivermectine.

Selon lui, les GAFAM s'efforcent de contrôler les recherches sur ces sujets, dirigeant les internautes vers des sites "d'informations qui font autorité". Cependant, toujours selon lui, ni l'OMS ni le CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) n'ont montré patte blanche pendant la crise : "C'est justement d'eux que je veux vérifier les informations !"

Voir aussi : l'émission complète

Ci-dessous l'extrait pendant lequel il parle de la censure, sous-titré en français :

Cette prise de position de Bill Maher, habituellement reconnu comme étant un démocrate libéral se fait en parallèle des annonces de Joe Biden à propos des enquêtes sur le laboratoire, mais montre surtout que la censure des GAFAM n'a plus rien d'un mystère, mais tout d'un scandale.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"YouTube ne doit pas décider de ce que je dois voir"

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-