Boko Haram: le groupe islamiste lance une attaque sur la ville stratégique de Maiduguri, au Nigeria

Boko Haram: le groupe islamiste lance une attaque sur la ville stratégique de Maiduguri, au Nigeria

Publié le 01/02/2015 à 11:09 - Mise à jour le 02/02/2015 à 08:46
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): RT
-A +A

Des combattants de la secte fondamentaliste nigériane ont lancé ce dimanche un nouvel assaut sur Maiduguri, au nord-est du Nigeria. La semaine dernière, le groupe avait déjà lancé une attaque contre cette ville stratégique mais avait été repoussé par l'armée.

Des djihadistes du groupe islamiste nigérian Boko Haram ont lancé ce dimanche une nouvelle attaque sur la ville stratégique de Maiduguri, au nord-est du Nigeria. De violents combats étaient en cours dans la matinée, selon des témoins.

Dimanche 25 janvier, Boko Haram avait déjà lancé l’assaut contre cette ville mais avait été repoussé par l’armée. Le même jour, environ 130 km plus au nord, le groupe s’était emparé de la ville de Monguno et d’une base militaire, déclenchant un nouvel afflux de réfugiés à Maiduguri. Quelques 5.000 personnes sont arrivées là-bas lundi 26.

Maiduguri, ville d'environ un million d'habitants et berceau historique de l’insurrection, a vu sa population doubler ses derniers mois en raison de l’arrivée massive de centaines de milliers d’habitants de l’Etat de Borno qui ont fui de leurs villes et villages face aux tueries perpétrées par Boko Haram.

Ces derniers jours, le nord du Cameroun a également connu de violents affrontements entre la secte fondamentaliste et l’armée. Le Tchad et le Cameroun ont donc renforcé leurs déploiements de troupes pour lutter contre Boko Haram. Samedi 31 janvier, l'armée tchadienne a d'ailleurs annoncé avoir bombardé des combattants de de la secte à Gamboru, ville située à la frontière camerounaise et contrôlée depuis plusieurs mois par le groupe terroriste, tuant ainsi 123 djihadistes.

Dans la nuit de jeudi à vendredi 30 janvier, l’Union africaine (UA) a autorisé le déploiement d’une force de 7.500 hommes pour lutter contre Boko Haram. Cette force devrait être constituée de militaires du Nigeria, du Tchad, du Cameroun et du Bénin. Ces pays se réuniront la semaine prochaine à Yaoundé, capitale du Cameroun, pour décider de la structure du commandement de force.

 

Auteur(s): RT

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des combattants de Boko Haram ont lancé l'attaque sur la ville de Maiduguri, au nord-est du Nigeria, ce dimanche.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-