Conférence de Paris: la relance du processus de paix israélo-palestinien paraît difficile

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Conférence de Paris: la relance du processus de paix israélo-palestinien paraît difficile

Publié le 04/06/2016 à 16:28 - Mise à jour à 16:29
©Saul Loeb/Pool/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La conférence de Paris pour la relance du processus de paix au Proche-Orient s'est déroulée vendredi. Au terme de la réunion, il ne ressort pas grand-chose du communiqué final, à part une volonté internationale en faveur d'une solution à deux Etats mais sans calendrier pour y parvenir.

Pour tenter d'apaiser les relations et d'engager un processus vers la paix entre l'Israël et la Palestine, une réunion a été organisée à Paris vendredi 3. Aucun des deux belligérants n'étaient conviés, il  s'agissait en fait de réaffirmer l'engagement de la communauté internationale en faveur de la solution à deux États.

Aucun engagement n'a été pris par les 28 participants à ce conclave, mis sur pied patiemment par la diplomatie française pour relancer un processus au point mort depuis des années. Au grand dam de plusieurs pays, le communiqué final ne fait que "s'alarmer" de la "poursuite de la colonisation" israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, "acte unilatéral" qui met pourtant en cause la viabilité de cette solution à deux États, recherchée par la communauté internationale.

Toutefois, le communiqué ne fixe aucun calendrier alors même que, du propre aveu de Jean-Marc Ayrault, "il faut agir d’urgence pour préserver la solution des deux Etats et la ranimer avant qu’il soit trop tard". Il a proposé de "lancer un travail sur les incitations en matière économique, en matière de coopération et de sécurité régionale", et "de renforcement des capacités du futur État palestinien".

Du côté palestinien, malgré l'absence de véritable décision, on se félicite de la tenue d'un cette réunion qui permet de recentrer l'attention des grandes puissances mondiales et régionales sur le sujet de la Palestine. "La réunion de Paris est une étape très importante et le message qu'elle envoie est clair: si l'on permet à Israël de poursuivre ses politiques de colonisation et d'apartheid en Palestine occupée, l'avenir sera à plus d'extrémisme et de sang versé, plutôt qu'à la coexistence et à la paix" a indiqué Saëb Erakat, numéro deux de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).

La diplomatie de l'Etat hébreu a réagi par la voix du ministre des Affaires étrangères israélien, Emmanuel Nahshon: "la réunion de Paris restera dans l'histoire comme n'ayant d'autre effet que de durcir les positions palestiniennes et d'éloigner les perspectives de paix". Et d'ajouter: "plutôt que de conjurer (le président palestinien) Mahmoud Abbas d'accepter les appels répétés du Premier ministre (israélien Benjamin Netanyahu) à engager immédiatement des négociations directes sans conditions préalables, la communauté internationale cède aux exigences d'Abbas et l'autorise à continuer de fuir les négociations directes".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La conférence de Paris pour la relance du processus de paix au Proche-Orient s'est déroulée vendredi.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-