Pompeo accuse la Chine d'utiliser la corruption pour accroître son influence

Auteur:
 
Par AFP - Washington
Publié le 26 octobre 2018 - 21:51
Image
US Secretary of State Mike Pompeo, pictured at the State Department on October 23, 2018, said China's economic push "certainly presents risk to American interests"
Crédits
© ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP/Archives
US Secretary of State Mike Pompeo, pictured at the State Department on October 23, 2018, said China's economic push "certainly presents risk to American interests"
© ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP/Archives

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a accusé vendredi la Chine de chercher à asseoir sa puissance et étendre son influence en corrompant les dirigeants de pays en développement.

Dans un entretien accordé à une émission de radio conservatrice du journaliste Hugh Hewitt, le chef de la diplomatie américaine a souligné "la capacité de la Chine à utiliser son argent partout dans le monde".

"Quand la Chine se présente et offre des pots de vins en échange de projets d'infrastructures, cela a un effet négatif sur les gens dans le pays en question", a dit Mike Pompeo. C'est un système que les Etats-Unis entendent combattre "à chaque instant".

Avec la montée des tensions avec Pékin sur le commerce, les Etats-Unis mettent en garde de plus en plus fortement les pays en développement contre l'offensive économique chinoise.

Selon Mike Pompeo, cette propension chinoise à utiliser son trésor de guerre pour accroître son influence dans le monde s'est intensifiée pendant les deux ou trois dernières années.

Le président chinois Xi Jinping avait promis en 2015 de consacrer 250 milliards de dollars à des investissements directs en Amérique latine et dans les Caraïbes. Il avait également évoqué le double de ce montant en échanges commerciaux, menaçant ainsi de déloger les Etats-Unis de leur place de premier partenaire économique de ces pays.

La mise en garde américaine sur la corruption s'inscrit dans un contexte de détérioration des relations bilatérales entre la Chine et les Etats-Unis. Outre les tarifs douaniers imposés par l'administration de Donald Trump sur la moitié des importations chinoises, les Etats-Unis critiquent Pékin sur la question des libertés religieuses et s'inquiètent de ses activités militaires en mer de Chine méridionale.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.