Pas de tickets-resto : pourquoi les restaurateurs refusent vos titres-restaurants

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Pas de tickets-resto : pourquoi les restaurateurs refusent vos titres-restaurants

Publié le 21/09/2020 à 15:15
© ERIC PIERMONT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Selon une enquête du Figaro, de nombreux restaurateurs refuseraient que leurs clients les paient en ticket-restaurant. Pour eux, les commissions prélevées par les sociétés émettrices de titres-restaurants à chaque transaction seraient trop importantes.

En France, 4 millions de salariés bénéficient de titres-restaurants pour payer leurs repas dans les restaurants, boulangeries, supermarchés et autres snacks. Seulement, selon une enquête du Figaro publiée le 18 septembre, ces tickets-resto seraient régulièrement refusés par les restaurateurs. En cause : une commission trop importante prélevée par les sociétés de titres-restaurants.

« On ne veut pas être les seuls qui paient »
Lorsqu'un restaurateur est payé au moyen d’un titre-restaurant, il rapporte ce titre à la société émettrice (Edenred, Sodexo, UP, Natixis Intertitres…) pour en obtenir le remboursement. La société émettrice prélève au passage une commission. S’il s’agit d’un titre papier, la commission est d'autant plus élevée que le restaurateur exige un remboursement rapide. Chez Sodexo, le taux de commission pour un remboursement sous trois à cinq jours est compris entre 4 et 4,99%. Il est de 1,55 ou 2,05% pour un remboursement sous 21 jours. La commission est encore plus importante dans le cas d’un paiement par titre restaurant dématérialisé (carte à puce), avec un taux minimum d'environ 3,5%.

Nombre de restaurateurs ont donc décidé de boycotter ces tickets resto aux commissions jugées excessives. « On ne veut pas être les seuls qui paient pour ce système. C'est un avantage social financé par les restaurateurs directement pour les groupes qui sont derrière. Certes on perd des clients en refusant les titres-restaurants, mais quand on leur explique pourquoi, ils comprennent », a confié un restaurateur lyonnais au Figaro

Tickets-resto : un plafond à 38€ par jour jusqu’à la fin de l’année
Cette grogne des restaurateurs intervient alors que le gouvernement a décidé, au moment du déconfinement, d’une hausse du plafond d’utilisation des titres-restaurants. Depuis le 12 juin 2020, le plafond journalier d’utilisation de titres restaurants est passé de 19 à 38 euros et les tickets restaurants sont également utilisables les week-ends et jours fériés. Cette mesure est valable jusqu’à la fin de l’année 2020. Pour l’ex-Premier ministre Edouard Philippe, la mesure devait permettre « que tous les Tickets-restaurant qui n’ont pas été utilisés pendant les mois de confinement soient réinjectés dans l’économie de la restauration ». L’idée n’aura pas suffit à satisfaire les professionnels du secteur.

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des restaurateurs refusent les tickets-restaurants

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-