Plus de huit Français sur dix pronostiquent de nouveaux mouvements de protestation sociale

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 27 avril 2021 - 14:22
Image
Champs-Elysées le 17 novembre 2018 manif gilets jaunes
Crédits
©STEPHANE DE SAKUTIN/AFP
Plus de huit Français sur dix attendent un tel conflit social pour l’automne ou l’hiver prochain
©STEPHANE DE SAKUTIN/AFP

Suite aux vacances de Pâques confinées, les Français se préparent pour de possibles prochaines mesures d’assouplissement des restrictions. L’ouverture des commerces non essentiels semble proche, mais beaucoup de doutes et d’insécurité planent encore sur le monde du travail. Selon un sondage Odoxa pour BFMTV, les salariés du privé sont plus confiants que méfiants sur l'avenir de la situation économique de leur entreprise. Cependant, un pronostic attire l’attention: celui de la recrudescence des mouvements sociaux et des protestations pour l’automne ou l'hiver prochain.

La sortie du tunnel : un ressenti différent pour les salariés et patrons

Ce sondage identifie une différence de ressenti de la totalité des Français de celui des salariés du secteur privé et des patrons. Dans les six prochains mois, les Français sont optimistes à seulement 45% pour leur situation personnelle, alors que les salariés du secteur privé et les patrons seraient un peu plus de la moitié à être plutôt optimistes sur leur situation. Jusqu'à 77% des actifs sont plutôt confiants concernant leur emploi et ne craignent pas de le perdre. Les travailleurs du secteur non alimentaire pensent que leur situation va bientôt rebondir et espèrent pour cela des aides du gouvernement. 72 % des employés des secteurs non alimentaires, sinistrés durant la crise, souhaiteraient une aide gouvernementale pour relancer la consommation.

Un mouvement de contestation social type "Gilets jaunes" serait la suite logique

Selon Gaël Sliman, le président d’Odoxa, les patrons de TPE, même s’ils se montrent plutôt optimistes sur leur avenir économique, anticipent un risque de mécontentement généralisé avec un possible panorama de “tour de vis fiscal”, l’augmentation des taxes, des impôts et des charges pour subventionner les aides aux commerces. Cela pourrait conduire à l’émergence de grands mouvements de protestation sociale, du type "Gilets jaunes". Plus de huit Français sur dix attendent un tel conflit social pour l’automne ou l’hiver prochain. Ces mouvements de contestation sociale seraient soutenus par un Français sur deux.

Ressenti partagé par rapport au télétravail

Selon les responsables du sondage, les Français sont plus confiants dans l’avenir de leur emploi que l'année dernière à la même période, et cela s’explique par la généralisation du télétravail. Cependant, cette modalité n’est pas toujours ressentie positivement. Alors que pour 64% des Français et 69% des patrons de TPE, le télétravail se passe bien, il y a bien souvent des conséquences négatives pour une majorité de TPE (52%) et pour 3 salariés sur 10.