Paris: la grève des éboueurs reconduite

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Paris: la grève des éboueurs reconduite

Publié le 07/10/2015 à 11:10 - Mise à jour à 11:15
©Christian Hartmann/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les éboueurs de Paris, en grève depuis lundi 5, ont reconduit leur mouvement pour ce mercredi. A l'appel de la CGT, ils réclament notamment des hausses de salaire.

Ils réclament des hausses de leurs salaires. Les éboueurs de Paris ont décidé de reconduire ce mercredi leur grève entamée lundi 5, ont annoncé les services de la Ville de Paris. Selon la municipalité, environ 30% des 4.900 agents chargés de la propreté ont répondu à l'appel de la CGT.

Près d'un tiers des agents sont ainsi en grève ce mercredi contre le blocage des carrières et pour la revalorisation des salaires. Ils étaient plus de 56% lundi 5 et encore environ 39% mardi 6, a en croire les chiffres communiqués par les services municipaux.

Ainsi, lundi notamment, la collecte n'a pas du tout été effectuée dans cinq arrondissements de la capitale, et a été très perturbée dans cinq autres. Quatre usines de traitements des déchets (à Saint-Ouen, Romainville, Ivry Brunesseau et Issy Les Moulineaux) ont également été bloquées dans la journée de lundi, avant de fonctionner de nouveau normalement mardi, par les grévistes.

L'Union syndicale CGT des Services publics parisiens (CGT-SPP) réclame l'ouverture de négociations portant sur une revalorisation des salaires et "la défense du statut parisien" de ses agents. " Se contenter de chiffrer la dette de la collectivité parisienne n’est pas suffisant. La reconnaissance de vos agents passe par une véritable revalorisation du pouvoir d’achat", estime ainsi l'organisation.

Une délégation des syndicats CGT du Nettoiement, des Egouts et de TAM DPE (les conducteurs de bennes) doit être reçue ce mercredi par le directeur des ressources humaines Jean-Baptiste Nicolas. Ce qui n'a pas empêché la CGT d'appeler à une nouvelle journée de mobilisation pour jeudi 8.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les grévistes réclament à Anne Hidalgo des hausses de salaire.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-