Changement climatique : le golfe Persique est déjà trop chaud pour être habitable

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Changement climatique : le golfe Persique est déjà trop chaud pour être habitable

Publié le 30/07/2021 à 14:21
Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

En 2021 les épisodes de dôme de chaleur au Canada et les vagues de chaleur dans certaines parties de l’Europe se sont intensifiés jusqu'à faire monter la température à 50 degrés. Alors que la France pourrait connaître des températures entre 50°C et 55°C à partir de 2050, mais uniquement pendant les canicules, certaines régions du monde sont déjà confrontées à des températures invivables. France info constate que la vie n’est plus possible dans deux régions du globe : Jakobabad au Pakistan, et Ras Al Khaimah, dans le golfe Persique. La raison : une montée des températures jusqu'à 35 degrés pour un jour en moyenne, avec 90 % d'humidité dans l'air.

L’humidité empêche les humains de mener une vie normale à partir de 35 degrés

Si les températures augmentent un peu partout dans le monde, ce qui rend la vie insoutenable à partir de 35 degrés est surtout l'humidité. Selon l'Institut des données et évaluations de santé (IHME) basé à Seattle, environ 300.000 décès en 2019 peuvent être attribués aux conséquences des canicules, dont un tiers en Inde, et cela à cause du phénomène de température humide ou du “thermomètre mouillé”. La chaleur devient plus mortelle lorsqu'elle est combinée à une humidité élevée, explique le journaliste environnemental Marlowe Hood. Une journée de température élevée, si l'air est sec, est plus facile à vivre. Les experts estiment que les adultes en bonne santé ne peuvent pas survivre si les températures humides dépassent 35 degrés Celsius, même à l'ombre avec un approvisionnement illimité en eau potable. C’est ce qui se passe dans ces deux régions du monde devenues inhabitables. "Lorsque les températures humides sont extrêmement élevées, il y a tellement d'humidité dans l'air que la transpiration devient inefficace pour éliminer l'excès de chaleur du corps", explique Colin Raymond, auteur principal d'une étude récente sur les vagues de chaleur dans le Golfe".

La mortalité à cause de la chaleur et de l'humidité grimpe déjà dans certaines régions du monde

Auparavant, des températures humides de 35°C ou plus étaient considérées comme difficiles à atteindre, mais l'année dernière, des scientifiques ont signalé que des endroits dans le golfe Persique avaient atteint ce seuil. Des troubles de la vision, des vertiges, des troubles neurologiques pourraient être quelques conséquences de l'incapacité de refroidir le corps. Après six heures ou plus, la chaleur entraîne une défaillance des organes, qui peut occasioner un coma, des convulsions et même la mort en l'absence d'accès à un refroidissement artificiel. Les climatologues avertissent que, alors que la menace des canicules humides était initialement prévue pour 2050, le Pakistan et le golfe Persique ont déjà franchi la limite, et que d'autres régions du globe s’en rapprochent, comme la Chine ou une grande partie de l'Inde. Les plus menacées sont les régions tropicales et les zones côtières, où les fortes chaleurs se mêlent à l'évaporation de la mer. "L'Asie du Sud et du Sud-Est, le golfe Persique, le golfe du Mexique, ou des parties du continent africain, sont les régions les plus exposées", précise un rapport de l'ONU. 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les experts estiment que les adultes en bonne santé ne peuvent pas survivre si les températures humides dépassent 35 degrés Celsius

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-