Elevage en batterie : une vidéo de L214 dénonce des pratiques "moyenâgeuses"

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 14 mai 2018 - 13:57
Image
Des poules pondeuses filmées dans un élevage par L214
Crédits
©Capture d'écran YouTube
L214 dénonce les conditions de vie des poules dans un élevage fournissant Matines.
©Capture d'écran YouTube
Une nouvelle vidéo publiée par L214 dénonce les conditions de vie des poules pondeuses dans un élevage fournissant le géant du secteur, Matines. L'association en profite pour épingler le discours des politiques qui défendent les intérêts des éleveurs.

Des poules mortes ou à l'agonie, dans leurs propres excréments ou en grande partie déplumées. La vidéo d'un élevage de poule pondeuse publiée par l'association L214 se veut une nouvelle fois choquante afin de dénoncer la maltraitance animale.

L'élevage en question est l'un des fournisseurs de Matines, leader français sur le marché des oeufs déjà épinglé à plusieurs reprises par l'association. Situé dans la Somme, il abrite quelque 460.000 poules dans des conditions "moyenâgeuses" selon L214.

L'association, qui appelle à des décisions politiques pour l'interdiction de l'élevage en batterie -et plus généralement milite pour la fin de l'élevage et de la pêche, a accolé à cette vidéo l'intervention du député (LR) de Meurthe-et-Moselle Thibault Bazin.

Lire aussi: Plumes et duvets des palmipèdes, une souffrance tolérée?

En commission des affaires économiques, celui qui est présenté dans cette vidéo comme "député sous influence des lobbies", expliquait en avril à la commission des Affaires sociales que "depuis plusieurs années, le bien-être animal est déjà pris en compte par les éleveurs", qu'il ne fallait pas comparer les cages à des "prisons" , ou encore que "en bâtiment, il y a un truc sympa: les copains! Les poules sont des animaux très sociaux". Des déclarations dont l'élu avait dit regretter qu'elles soient caricaturées en éludant les "arguments sanitaires, économiques et fonciers".

Contacté par Libération, l’exploitant estime que son élevage "répond aux normes du bien-être animal", ce qui a été validé par "cinq audits". Les quelques poules mortes visibles sur la vidéo seraient déposées là avant d'être jetées dans des conditions "normales" selon lui.

Aller plus loin: Souffrances animales - vers la fin des lapins élevés en cage?

"Nous avons engagé en 2017 une procédure spécifique, incluant des critères sur le bien-être animal, visant à vérifier la tenue de l’ensemble des élevages auxquels nous faisons appel (...) Concernant l’élevage des poules en cage, on est à la fin d’un cycle. Mais on ne peut pas arrêter du jour au lendemain", explique de son côté David Cassin, directeur de la qualité chez Matines.

À LIRE AUSSI

Image
Une corrida.
Corrida : vers la fin des courses de taureaux ?
Il y a moins de deux semaines, le député insoumis Michel Larive a déposé une proposition de loi à l'Assemblée nationale visant à faire interdire les spectacles de taur...
09 avril 2018 - 16:16
Politique
Image
Souris Expérience
Expérimentation animale : où en est la France ?
Toujours d’actualité, l’expérimentation animale est revenue au centre des discussions à l’occasion de la Journée mondiale des animaux dans les Laboratoires (JMAL), le ...
05 mai 2017 - 12:31
Image
Une oie.
Gavage des palmipèdes et souffrances animales : quelles sont les règles
A l'approche des fêtes de fin d'années et alors que de nombreux Français ont l'intention d'acheter du foie gras pour leurs invités, les pratiques du gavage refont parl...
15 décembre 2017 - 17:39

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
19/07 à 17:30
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.