Le recyclage du plastique serait en réalité impossible selon une chercheuse

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 06 juillet 2022 - 16:20
Image
Tas de plastiques agricoles et industriels à recycler à l'usine Suez RV située à Landemont, commune d'Orée-d'Anjou, entre Nantes et Angers, le 26 mars 2021
Crédits
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
Le recyclage du plastique lui-même fait courir des risques environnementaux, notamment au niveau des centres sauvages de tri et de gestion des déchets
© LOIC VENANCE / AFP/Archives

Selon des chercheurs experts du plastique comme Nathalie Gontard, directrice de recherche à l’Inrae (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement) et co-autrice du livre Plastique, le grand emballement (éditions Stock), recycler le plastique ne suffit pas. C’est en quelque sorte une illusion, faussement écoresponsable, sans réel impact positif sur l’environnement.

Le recyclage du plastique, aussi un risque environnemental

En matière d’utilisation du plastique, de nombreuses solutions se présentent comme étant écoresponsables (objets imprimés en 3D, habits, briques de construction, etc), grâce au recyclage : en convertissant du plastique utilisé en un autre objet, il semble possible de le réutiliser à l'infini, et d’éviter qu'il ne se retrouve dans la nature, et pollue l’environnement. Cette alternative "écologique" n’est qu’une illusion, selon la chercheuse Nathalie Gontard.

Pour commencer, elle explique dans son ouvrage que tout le plastique n’est pas recyclable. Ensuite, transformer du plastique en une autre matière n’est pas du recyclage mais du "décyclage" : ce plastique n’est plus utilisé comme plastique, et cette transformation ne peut pas être reproduite “à l’infini”. “Après une, deux, voire cinq fois dans le meilleur des cas, le plastique n'est plus recyclable", explique Nathalie Gontard.

Enfin, le recyclage du plastique lui-même fait courir des risques environnementaux, notamment au niveau des centres sauvages de tri et de gestion des déchets. Le transport est aussi très risqué, comme l’a montré le naufrage du cargo singapourien X-Press Pear, qui a relâche l’année dernière plusieurs tonnes de billes de plastique dans l’océan. 78 tonnes métriques de la matière première utilisée pour fabriquer la plupart de produits en plastique ont été déversées dans les océans, causant une catastrophe environnementale.  

La seule solution : réduire la consommation de plastique

Dans un article de The Conversation, Nathalie Gontard rappel que le tri des déchets reste un geste précieux, mais qu’il ne doit pas faire croire que le "tout recyclable" est possible, ni que que c’est la solution à la gestion des déchets plastiques. L’unique solution est de “remettre à plat le cycle complet des matériaux plastiques dans un contexte plus général de bioéconomie circulaire.” Le devenir de nos déchets doit rester un élément clé de nos choix de consommation, avec l’objectif de réduire la quantité de ces déchets, et donc de plastique utilisé.

À LIRE AUSSI

Image
La production et le recyclage de nos smartphone engendre toujours plus de pollution
Le recyclage, un secteur en croissance qui peine à recruter
Certains secteurs, pourtant considérés comme des secteurs d’avenir, sont eux aussi touchés par le phénomène de la “grande démission” dû à la remise en cause du modèle ...
03 janvier 2022 - 16:50
Société
Image
Masque
Une entreprise française recycle plus de 25 millions de masques en créant des objets
Pour éviter la pollution et tenter de faire quelque chose d’utile des tonnes de déchets générées par les masques usagés, une entreprise française propose de les recycl...
24 février 2022 - 19:55
Société
Image
Lancement de la station de sports d'hiver de Porté-Puymorens dans les Pyrénées-Orientales, en France
Que deviennent les 500 000 skis jetés chaque année à la poubelle ?
Les passionnés de ski le savent, être bloqué sur les routes de montagne embouteillées lors des week-ends “rouges” n’est pas le seul inconvénient des sports d’hiver. L’...
08 mars 2022 - 18:03
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don