Affaire Alexia/Jonathan Daval : le mari sort enfin du silence

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 27 juin 2018 - 19:18
Image
L'avocat de Jonathann Daval, Randall Schwerdorffer (C) donne une conférence de presse à Gray-la-Ville le 29 janvier 2018
Crédits
© SEBASTIEN BOZON / AFP
Jonathann Daval était apparu éploré pendant plusieurs mois avant d'avouer le meurtre de sa femme.
© SEBASTIEN BOZON / AFP
Après plusieurs mois passés dans une unité de soins en raison de son état psychique, Jonathann Daval, mis en examen pour le meurtre de sa femme Alexia, a été entendu ce mercredi par le juge d'instruction.

Huit mois jour pour jour après la mort d'Alexia Daval et près de cinq mois après que son mari Jonathan a avoué son implication, l'homme a enfin pu être réentendu par les juges ce mercredi 27.

Ses auditions avaient en effet dû être interrompues en mars dernier en raison de son état psychiatrique. Il avait d'ailleurs été incarcéré dans une unité de soins en santé mentale dans une aile spécifique de la maison d'arrêt de Dijon.

C'est à sa demande que celui qui apparaît à l'heure actuelle comme le seul suspect de ce crime a été entendu par le juge d'instruction. Selon les informations de Franceinfo, il aurait été en mesure de répondre à toutes les questions posées, mais le contenu de cet échange n'a pas été dévoilé.

Lire aussi: Affaire Alexia/Jonathann Daval: des doutes sur la culpabilité du mari

Cet entretien était d'autant plus attendu que si la thèse du meurtre par conjoint ne semble plus faire de doute, certains éléments restent mystérieux. Jonathann Daval avait en effet reconnu avoir étranglé sa femme, par accident pendant une dispute selon ses premières déclarations. Ce qui s'est passé ensuite est beaucoup plus flou pour l'instant. L'homme n'a pas reconnu avoir dissimulé ou brûlé le corps, retrouvé en partie calciné dans un bois difficile d'accès.

Même l'avocat des parents de la victime avait déclaré ne pas être "certains de la culpabilité" de Jonathann Daval. " Il a avoué des choses qui ne collent pas avec le dossier. Il manque un certain nombre de certitudes. Il ne donne pas de mobile, il donne des informations très vagues sur les circonstances du décès et il nie totalement la carbonisation du corps", avait déclaré Me Jean-Marc Florand à l'issue des premières auditions, n'excluant donc pas qu'il y ait "un ou plusieurs complices".

 

À LIRE AUSSI

Image
L'avocat de Jonathann Daval, Randall Schwerdorffer (C) donne une conférence de presse à Gray-la-Ville le 29 janvier 2018
Jonathann Daval "squelettique" : son état de santé préoccupant
Depuis deux semaines, Jonathann Daval, qui a avoué fin janvier avoir tué son épouse Alexia, a été transféré dans l'unité psychiatrique de la maison d'arrêt de Dijon. S...
29 mars 2018 - 17:00
Société
Image
L'avocat de Jonathann Daval, Randall Schwerdorffer (C) donne une conférence de presse à Gray-la-Ville le 29 janvier 2018
Alexia Daval : son mari Jonathann maintient qu'il "ne voulait pas la tuer"
Jonathann Daval, qui a reconnu avoir étranglé son épouse Alexia en Haute-Saône, a été entendu par le juge d'instruction chargé de l'affaire, pour la première fois depu...
21 mars 2018 - 10:57
Société
Image
L'avis de recherche d'Alexia Daval
Meurtre d'Alexia Daval : sa famille réfute les accusations de violences
La famille d'Alexia Daval, dont le meurtre a été reconnu fin janvier par le mari Jonathann, s'est exprimé dans une interview à BFMTV diffusée ce lundi. Elle réfute les...
05 mars 2018 - 09:43
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambiguë, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, ...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.