Agés de 14 à 18 ans, six jeunes soupçonnés d'avoir commis 127 cambriolages

Agés de 14 à 18 ans, six jeunes soupçonnés d'avoir commis 127 cambriolages

Publié le 19/10/2018 à 12:54 - Mise à jour à 12:56
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un groupe de six jeune hommes âgés de 14 à 18 ans ont été interpellés à Paris et en Seine-Saint-Denis entre mardi et mercredi. Ils sont soupçonnés d'être à l'origine de 127 cambriolages dans la capitale. Le montant du préjudice s'élève à près de 500.000 euros.

Ils étaient déjà connus des services de police. Pas moins de six jeunes ont été interpellés mardi 16 et mercredi 17, à Paris et en Seine-Saint-Denis. Ils sont soupçonnés d'avoir commis un nombre impressionnant de cambriolages dans la capitale et aux alentours.

En tout, 127 cambriolages ont été dénombrés à Paris mais aussi à Neuilly-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine. L'enquête a débuté en avril dernier et a rapidement mené à un jeune de 17 ans, très défavorablement connu des services de police. Il aurait participé à une dizaine de vols.

Mais diverses investigations scientifiques et téléphoniques ont finalement permis d'identifier les cinq autres suspects, eux aussi connus des forces de l'ordre.

A voir aussi: Insécurité - le nombre de cambriolages explose à Paris

Ils ont tous été déférés en vue d'une mise en examen a indiqué 20 Minutes jeudi 18.

"Malgré leur jeune âge, ils sont tous très connus de nos services, ils ont souvent commencé leur carrière délictuelle entre 13 et 16 ans", a indiqué Vincent Lafon, le chef de la sûreté territoriale de Paris.

Les jeunes gens déjà expérimentés "procédaient sans repérage et dérobaient tout ce qui était facilement transportable: bijoux, montres, consoles, téléphones".

A chaque fois, les jeunes pénétraient dans les immeubles grâce à un pass vigik puis forçaient les portes des appartements, parfois à coups de pied. "Ils visaient le bas de la porte pour créer un trou dans lequel ils pouvaient s’engouffrer". Les faits avaient lieu en pleine journée, alors que les habitants étaient absents.

A lire aussi:

Le cambrioleur perd sa carte d’identité et porte plainte pour vol

A 14 ans, il cambriole, viole et tue une vieille dame de 83 ans

Rennes: trois jeunes ados cambriolent une crêperie

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les six jeunes cambrioleurs étaient tous connus des services de police.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-