Aisne: la SPA trouve un chien vivant mais en état de décomposition avancée

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Aisne: la SPA trouve un chien vivant mais en état de décomposition avancée

Publié le 01/12/2017 à 09:55 - Mise à jour à 13:05
©SPA Hirson/Facebook
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La SPA d'Hirson, dans l'Aisne, a partagé des images insoutenables sur sa page Facebook mercredi. L'association a retrouvé un chien vivant mais en état de décomposition avancée. L'animal, qui devait souffrir le martyr, a été euthanasié.

La SPA d'Hirson, dans l'Aisne, a dévoilé un cas de maltraitance animale d'une cruauté rare mercredi 29 sur sa page Facebook. "Nous n'avons pas pour habitude de vous montrer des images d'une telle violence. Mais ce soir nos coeurs saignent et nous ne pouvons rester sans rien dire", était-il écrit sur leur publication.

Ce jour là, l'association avait pris en charge un chien dans un état de décomposition avancée et pourtant toujours vivant, "il pourrissait". Il vivait dans une cabane au milieu d'immondices, d'ordures et de sacs de ciments. "Sa peau était comme du carton, elle tombait en lambeaux. Sa chair laissait voir des tendons à vif, c'était horrible", a expliqué la responsable de la SPA.

France-Soir a fait le choix de ne pas publier les photos de l'animal, celles-ci peuvent heurter la sensibilité de certains. Elles sont cependant consultables ici et ici.

L'animal souffrait tellement et ses blessures étaient si béantes que les bénévoles et vétérinaires qui l'ont recueilli n'ont pas eu d'autre choix que de l'euthanasier le jour même selon La Voix du Nord.

La gendarmerie d'Avesnes, à une trentaine de kilomètres de là, a ouvert une enquête et une plainte a été déposée contre les propriétaires du chien âgé de deux ans. Une autre bête qui vivait avec le couple leur a été confisquée, ils risquent jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende.

A lire aussi: Cruauté envers les animaux: un chien congelé vivant par son maître

Les deux supposés tortionnaires ont expliqué tour à tour que leur chien s'était brûlé, puis qu'il avait attrapé la gale et enfin qu'il s'était battu avec un autre chien. Ces dires n'ont pas convaincu les bénévoles ni les internautes qui, touchés par la publication Facebook ont partagé le message plus de 9.000 fois et commenté les photos choquantes à 36.000 reprises.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




C'est ce chien qui a été retrouvé en état de décomposition avancée par la SPA d'Hirson.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-