Angoulême: l'arnaqueur cible les Jacqueline

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Angoulême: l'arnaqueur cible les Jacqueline

Publié le 07/07/2015 à 07:07 - Mise à jour à 08:08
©Pol Emile/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): PP

-A +A

Au moins trois femmes ont été victimes d'un escroc qui vide leur compte bancaire grâce à une technique bien rodée, ces derniers jours en Charente. L'arnaqueur choisit ses cibles par leur prénom.

La technique est bien rodée. Plusieurs femmes ont été victimes d'un escroc se faisant passer pour un policier afin de vider leur compte en banque ces derniers jours à Angoulême, en Charente. Toutes ont un point commun: elles s'appellent Jacqueline.

Grâce aux témoignages des victimes, les –vrais– enquêteurs ont réussi à cerner la technique de l'arnaqueur. Celui-ci téléphone ainsi à ses cibles en se faisant passer pour un policier et tente de leur faire croire que leur compte en banque a été piraté. Seule solution pour arrêter l'hémorragie, selon lui, faire des achats avec leur carte bancaire préalablement réapprovisionnée au moyen de recharge qui se trouvent dans les bureaux de tabac notamment. Et, forcément, lui donner leur numéro de carte ainsi que le code secret de ces recharges. Une erreur à ne pas commettre puisque cette association de numéros lui permet alors de vider tout bonnement le compte concerné. Le tout dans le plus parfait anonymat.

En moins d'une semaine, au moins trois femmes sont tombées dans le piège tendu par l'escroc, désormais activement recherché par la police. Selon La Dépêche qui relate les faits, trois autres ne se sont pas laissé berner. Montant du butin: plus de 4.000 euros tout de même.

Mais pourquoi diable s'en prendre à des victimes prénommées Jacqueline, et uniquement elles? Tout simplement car c'est le moyen trouve par cet arnaqueur d'un nouveau genre pour cibler les femmes d'un certain âge.

Alors, conclut La Dépêche, si vous vivez dans la région où sévit le malfrat et vous appelez Jacqueline "la vigilance est de mise si un inconnu vous téléphone".

 

Auteur(s): PP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'escroc a déjà dérobé plus de 4.000 euros, en à peine une semaine.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-