Bonnières-sur-Seine: le maire agresse un opposant en plein conseil municipal (vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Bonnières-sur-Seine: le maire agresse un opposant en plein conseil municipal (vidéo)

Publié le 26/02/2018 à 17:32 - Mise à jour à 17:42
©LPLT/Wikimédia Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le conseil municipal de Bonnières-sur-Seine (Yvelines) a viré à la foire d'empoigne le 15 février dernier. Après un débat houleux durant lequel les accusations et insultes ont fusé, le maire Jean-Marc Pommier a pris à partie son opposant Louis Gomez. Une plainte a été déposée.

La ville de Bonnières-sur-Seine (Yvelines) compte moins de 5.000 habitants mais la vidéo du conseil municipal du 15 février dernier, dévoilée jeudi 22, avait ce lundi 26 déjà été vue plusieurs dizaines de milliers de fois.

On peut y voir le maire (DVG) Jean-Marc Pommier en venir au main avec son opposant du groupe "Unis pour Bonnières" Louis Gomez à l'issue d'un échange très tendu. L'opposition a fait savoir qu'elle avait porté plainte pour "diffamation, agression verbale avec menaces et violences physiques".

La vidéo mise en ligne montre que, dès le début, le débat s'est avéré houleux, les deux hommes s'accusant mutuellement de mentir. Louis Gomez reprochait au maire une facture de 45.000 euros de frais de justice dont devait s'acquitter la ville. Il a demandé que ce montant soit pris en charge par Jean-Marc Pommier lui-même.

Lire aussi: Bagarre entre députés du Ukip au Parlement européen

Dès les premières minutes, on peut entendre un "ça va chauffer" de la part d'un spectateur de la scène. Et les noms d'oiseau vont en effet rapidement fuser de la part du premier magistrat: "Et ma main sur la gueule?!", "Allez vous faire voir!", "Escroc!"... Jusqu'à ce que le maire se lève et sorte du champ de la caméra. On entend alors des bruits de lutte et les "Jean-Marc, arrête!" de certains conseillers. La vidéo s'achève sur le plan des deux hommes agrippés l'un à l'autre, des membres de l'assistance tentant de les séparer.  

Selon Le Parisien, les relations entre les deux élus municipaux seraient "exécrables" depuis plusieurs années.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le maire de Bonnières-sur-Seine en est venu aux mains avec un opposant en plein conseil municipal.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-