Briançon: arrêté alors qu'il venait en aide à une migrante sur le point d'accoucher

Briançon: arrêté alors qu'il venait en aide à une migrante sur le point d'accoucher

Publié le 13/03/2018 à 16:09 - Mise à jour à 16:10
©Jean-Christophe Verhaegen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Benoît Ducos est venu en aide à une migrante sur le point d'accoucher ainsi que sa famille samedi à proximité de la frontière franco-italienne dans la région de Briançon. L'homme qui participait à une maraude a été arrêté par des douaniers alors qu'il conduisait la femme à l'hôpital car elle était victime de contractions.

Un homme a été interpellé par des douaniers à l'entrée de Briançon, dans les Hautes-Alpes, samedi 10 au soir alors qu'il transportait des migrants dans sa voiture. Ils les accompagnait à l'hôpital: une femme enceinte de huit mois était victime de contractions.

Benoît Ducos, un ancien pisteur, avait repéré cette famille, une mère, un père et leurs deux jeunes enfants, alors qu'ils étaient à pied le long d'une route d'après Le Dauphiné Libéré.

A voir aussi: Une responsable d'Amnesty en procès à Nice pour aide à des migrants mineurs

"Ils étaient au bord de la route après avoir marché dans la neige pour éviter le contrôle à la frontière. Il y avait une maman, portée par deux autres migrants parce qu’elle ne pouvait plus marcher, et le papa qui portait deux enfants", a-t-il expliqué.

Avec son groupe de maraudeurs, il a entrepris de leur donner de quoi se réchauffer et c'est en parlant avec eux qu'il a appris que le femme était enceinte de huit mois. "J'ai pris la décision de l'emmener à l'hôpital", a-t-il poursuivi.

Sauf qu'à l'entrée de Briançon, le petit groupe en voiture a été arrêté par une patrouille de douaniers. La femme était alors victime de violentes douleurs au ventre. "Ils ont tergiversé pour savoir s’il fallait appeler les pompiers", a dénoncé Benoît Duclos en indiquant que les secours étaient arrivés près d'une heure après leur interpellation.

La préfecture des Hautes-Alpes conteste cependant ses dires. Selon elle, "l'action de l'Etat a été irréprochable. Les agents ont agi avec humanité et dans le respect des lois de la République" et les pompiers ont été appelés "immédiatement".

La femme enceinte a finalement été emmenée d'urgence à l'hôpital pendant que le maraudeur et les autre migrants ont été conduits au poste de police pour un examen administratif.

Un petit garçon, prénommé Daniel, est finalement né en bonne santé dans la nuit et sa famille a pu lui rendre visite sur demande du personnel soignant.

Benoît Ducos a lui aussi été relâché dans la nuit mais a été convoqué mercredi 14 à la police aux frontières de Montgenèvre, il est suspecté de transport de personnes en situation irrégulière. Pour protester contre cette convocation, une manifestation est organisée le même jour face au poste.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Benoît Ducos a été arrêté par des douaniers alors qu'il emmenait une migrante sur le point d'accoucher à l'hôpital.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-