Course mortelle: une jeune jockey décède après une chute de cheval

Course mortelle: une jeune jockey décède après une chute de cheval

Publié le 28/05/2019 à 19:58 - Mise à jour à 20:02
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Dimanche, une course hippique à Blain (Loire-Atlantique) s'est terminée tragiquement: une jeune cavalière de 21 ans a chuté et a été piétinée par d'autres chevaux). Elle est morte lundi 27.

Le monde des courses hippiques est en deuil: une jockey qui avait été gravement blessée suite à un accident survenu dimanche lors d’une course est décédée lundi 27. C’est sa sœur qui a confirmé la nouvelle sur Facebook (voir ici).

Dimanche 26, lors d’une course se déroulant à l’hippodrome de Blain en Loire-Atlantique, trois cavaliers ont lourdement chuté au premier virage. Le cheval de l’un des concurrents en se relevant paniqué a percuté un autre destrier arrivant par l’arrière, comme le rapporte France bleu (voir ici). Sous le choc, la jockey, Romane Brizard, 21, ans est à son tour tombée et a été piétinée par les chevaux qui suivaient.

Victime d’un premier arrêt cardiaque, les pompiers sont parvenus dans un premier temps à la réanimer. Mais la malheureuse était en état de mort cérébrale dimanche soir. Elle s’est finalement éteinte le lendemain.

Lire aussi: Une Française traverse l'Australie à cheval en solitaire pour sauver le brumby

La jeune femme avait débuté sa carrière de jockey en 2016 comme le rapporte Le Parisien, et avait engrangé quatre victoires en courses.

La société France Galop, organisateur des compétitions a publié un communiqué présentant ses "sincères condoléances" à la famille de la jeune femme et assurant que "la sécurité des jockeys est un sujet constant de préoccupation pour France Galop qui, en lien permanent avec l'Association des Jockeys et tous les hippodromes de galop, est mobilisée pour réduire au maximum les risques en courses et tenter de réunir des conditions optimales de sécurité pour tous les acteurs des courses, hommes et chevaux".

Voir aussi:

Le Brexit cabre le monde du cheval

Dans la campagne bélarusse, une curieuse "voiture-cheval"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les pompiers ont réanimé la jeune femme qui décédera par la suite.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-