Des braconniers tuent l’unique girafe blanche au monde

Des braconniers tuent l’unique girafe blanche au monde

Publié le 11/03/2020 à 10:00
HANDOUT / CATERS NEWS AGENCY / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
Elle était le seul spécimen connu au monde. La girafe blanche femelle a été victime de chasseurs au Kenya. 
 
Des gardiens de la réserve naturelle de Garissa, dans l’est du pays, ont découvert le corps de la girafe et de son petit, à l’état de squelette.
Sa peau blanche avait suscité étonnement et intérêt en 2017, quand la girafe avait été aperçue pour la première fois. Cette particularité est due au leucisme, une condition génétique causée par un déficit de cellules pigmentaires – la même que dans le cas des tigres blancs. Il ne s’agit donc pas d’albinisme.
 
 
Il ne reste qu'un seul mâle
 
Cette girafe blanche avait donné naissance à deux girafons, dont le dernier en août 2019. C’est ce petit qui a été tué en même temps que sa mère. 
Aucune girafe blanche n’ayant jamais été aperçue dans une autre région du monde, il ne reste aujourd’hui plus qu’un seul spécimen, et c’est un mâle. Ainsi que l’on expliqué les responsables de l’association Ishaqbini Hirola, gérante de la réserve Garissa et qui œuvre à la protection d’espèces rares, la mère de ce dernier était la femelle abattue. 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La girafe blanche et son petit, abattus au Kenya

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-