Deux morts et sept intoxiqués dans un incendie à Limoges

Deux morts et sept intoxiqués dans un incendie à Limoges

Publié le 13/01/2016 à 10:11 - Mise à jour à 10:12
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'incendie d'un immeuble d'habitation du centre de Limoges a fait deux victimes, tôt ce mercredi matin. En raison d'un risque d'effondrement, les pompiers n'avaient toujours pas pu accéder aux corps en milieu de matinée.

Les victimes n'ont eu aucune chance. Deux personnes sont mortes dans l'incendie d'un immeuble du centre-ville de Limoges, en Haute-Vienne, tôt ce mercredi matin selon une information de France-3 Limousin. Sept autres ont été hospitalisées suite à l'inhalation de fumées et les habitants ont dû être évacués.

Il était aux alentours de 3h, ce mercredi matin, lorsque l'alerte a été donnée. D'importantes flammes ravageaient déjà la cage d'escalier du petit immeuble de trois étages situé rue Pétiniaud Dubos, ainsi que les étages supérieurs lorsque les pompiers sont arrivés sur place. La cinquantaine de soldats du feu et les quinze véhicules de secours déployés sur place ont permis de circonscrire l'incendie peu avant 8h.

Quinze des locataires de l'immeuble d'habitation, une ancienne maison "découpée" en appartements, ont pu être évacués et relogés pour la nuit. Sept d'entre eux ont toutefois dû être hospitalisés après avoir été intoxiqués par les fumées dégagées par les flammes. Leur état n'était toutefois pas jugé préoccupant par les médecins.

Pour autant, deux personnes sont mortes dans le sinistre. Il était, ce mercredi en milieu de matinée, impossible de préciser leur identité, ni même leur sexe, car les pompiers n'avaient pas pu accéder aux corps. En effet, une partie de l'immeuble s'était en partie affaissé sous l'action des flammes. Fragilisée, la structure menaçait également de s'effondrer à certains endroits.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer les causes de cet incendie. Selon des riverains cités par France-3, l'immeuble était vétuste. D'autres ont également souligné qu'il s'agit du "troisième incendie dans cette rue", sans préciser dans quel laps de temps.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Outre les deux morts, sept habitants de l'immeuble ont été hospitalisés.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-