Elle tue le chien qui attaquait son chat, la "légitime défense" reconnue

Elle tue le chien qui attaquait son chat, la "légitime défense" reconnue

Publié le 25/09/2017 à 11:40 - Mise à jour à 11:47
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Poursuivie pour avoir tué le chien de sa voisine alors qu'il s'en prenait à son chat, une jeune femme de 33 ans a finalement été relaxée vendredi. Le tribunal de Montpellier a reconnu la "légitime défense" après avoir considéré que l'animal, qui s'était introduit chez elle, représentait un danger pour ses enfants.

Elle a voulu sauver son chat mais n'y est pas parvenue. Poursuivie pour avoir tué le chien de sa voisine, une jeune femme de 33 ans a finalement été relaxée vendredi 22 par le tribunal de Montpellier, selon une information rapportée par France Bleu Hérault.

Les faits qui lui étaient reprochés se sont produits en 2016, un 26 décembre. Comme un lendemain de Noël, cette mère de famille profitait de l'instant avec ses enfants, un moment heureux qui a rapidement viré au cauchemar. En effet, alors qu'elle se trouvait sur le canapé, la trentenaire a entendu a énorme bruit en direction de la baie vitrée, pleine de sang.

C'est là qu'elle a aperçu le chien de la voisine qui tenait entre ses crocs son petit chat prénommé Oz. Sans plus tarder, elle a alors attrapé une basket avant de la jeter sur le molosse. Puis, elle s'est saisie d'un manche à balais et d'une chaise de jardin et a commencé à frapper le chien avec, en espérant qu'il lâcherait sa proie, en vain. Consciente de son impuissance, elle a alors tenté le tout pour le tout en se munissant un couteau de cuisine, portant "un coup au chien de chasse". Il a alors desserré les crocs, laissant tomber le petit chat.

Mais aucun des deux n'a malheureusement survécu. Poursuivie, la mère de famille a finalement été relaxée suite à cette mésaventure. En effet, le tribunal a reconnu la "légitime défense" après avoir considéré que le chien, qui s'était introduit chez elle, représentait un danger pour ses enfants.

Pour rappel, la légitime défense s'applique lorsqu'une personne commet un acte de défense justifié en cas d’agression. Elle permet d'éviter une condamnation en justice.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le chien de sa voisine s'est introduit chez elle, attaquant son chat. (image d'illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-