Eure-et-Loir: un collectionneur d'armes blessé par l'explosion d'un obus

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Eure-et-Loir: un collectionneur d'armes blessé par l'explosion d'un obus

Publié le 24/10/2015 à 11:09 - Mise à jour à 11:36
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un quinquagénaire a été grièvement blessé à l'abdomen vendredi dans l'explosion d'un obus qu'il manipulait chez lui, près de Chartres, dans l'Eure-et-Loir.

L'explosion a été particulièrement puissante. Vendredi 23 aux alentours de 18h, un collectionneur d'armes des Première et Seconde guerres mondiales a été très grièvement blessé à son domicile par l'explosion d'un engin explosif qu'il manipulait. L'accident a eu lieu dans l'abri de jardin de sa maison à Mainvilliers (Eure-et-Loir), dans la banlieue de Chartres.

La victime a été grièvement blessée à l'abdomen. Sa femme et son fils, qui se trouvaient dans la maison, ont été légèrement blessés à la suite de la déflagration. Quatre voisins ont également été physiquement touchés par l'explosion sans que leur état soit connu mais ils ne présenteraient pas de danger. Compte tenu de la gravité des blessures du collectionneur, il a dû être hélitreuillé vers l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière.

L'accident a mobilisé plus d'une soixantaine de pompiers. Des démineurs, venus de Versailles, se sont rendus sur place où ont été retrouvés plusieurs dizaines d'obus selon le site Radio Intensité, que ce soit dans le garage, la maison ou encore l'abri de jardin.

Les démineurs ont travaillé une bonne partie de la soirée afin de déterminer le degré de dangerosité des explosifs, certains pouvant en effet apparaître instables.

Une cinquantaine de riverains ont été évacués et un périmètre de sécurité a été mis en place par les secours et les forces de l'ordre. Ils ont trouvé refuge dans un gymnase tout proche où la Croix Rouge leur a fourni de la nourriture et des couvertures. Ils ont finalement pu regagner leur domicile vers 22h. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un cinquantaine a été transporté par hélicoptère dans un état grave après avoir été grièvement blessé par l'explosion d'un engin explosif qu'il manipulait.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-