EXCLUSIF Marseille : un policier municipal percuté par un automobiliste.

EXCLUSIF Marseille : un policier municipal percuté par un automobiliste.

Publié le 29/12/2020 à 03:40 - Mise à jour à 03:42
FranceSoir
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Rabah AH pour FranceSoir
-A +A

Un policier de la brigade VTT de la police municipale de Marseille, a été percuté ce lundi en fin d’après-midi, par un automobiliste qu’il s’apprêtait à contrôler. Pris en étau entre le véhicule du mis en cause et une voiture arrivant en sens inverse, il échappe de peu à la mort. 

Comme bien souvent, il s’agit d’un banal contrôle routier qui a bien failli terminer en drame. Il était 17h30, boulevard de la libération (4e arr. de Marseille), lorsque l’agent L., de la brigade VTT, est particulièrement intrigué par un véhicule au pare-chocs qui frottait le sol et à l’éclairage défectueux. Il décide alors de l’interpeller et lui demande de stopper son véhicule. Alors qu’il s’approche, avec ses collègues, du véhicule qui vient de stationner, ce dernier tente de se soustraire au contrôle en faisant brusquement une marche arrière, avant de faire crisser ses pneus et de foncer tout droit vers les policiers. Un coup de folie totalement imprévisible.  Mais tous parviennent à esquiver le véhicule arrivant à pleine vitesse sur eux, sauf l’agent L. délibérément percuté, et trainé avec son vélo sur plusieurs mètres.

Une manœuvre désespérée pour s’enfuir

Le policier municipal ne doit son salut, pour ainsi dire, qu’à l’arrivée au même moment et en sens inverse d’une berline qui vient le percuter avec son aile gauche et le coincer contre la voiture du fuyard. Pris en étau, l’agent L. hurle de douleur et tombe au sol. Le fuyard tente maintenant de s’enfuir, mais dans la collision, il a cassé sa direction. Sa voiture n’avance plus mais comme un forcené il s’est enfermé dans sa voiture, en faisant vrombir son moteur. Arrivés à sa hauteur, les collègues du blessé le mettent en joue avec leur arme de service, sans aucun effet sur l’homme qui ne réagit pas. Un agent a alors l’idée d’utiliser la crosse de son flashball pour casser la vitre du chauffard. Celui-ci est immédiatement tiré du véhicule, interpellé et conduit au commissariat, où il se trouve toujours en garde à vue.

Tentative d’homicide volontaire ?

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’individu est un homme âgé d’une trentaine d’années, très défavorablement connu de services de police. Il n’a pas de permis de conduire et son véhicule n’est pas assuré.  Les investigations devront maintenant déterminer si la tentative d’homicide volontaire est avérée comme les collègues présents sur place l’affirment.  
L’agent L. a été rapidement pris en charge par les marins pompiers de Marseille. Il a été conduit à l’hôpital de la Timone. Choqué, il souffre de lourdes blessures à la jambe, et au dos mais son pronostic vital n’est pas engagé. Agé de 30 ans, l’agent L. a intégré les rangs de la police municipale de la cité phocéenne, il y a 2 ans. Avec ses 3 collègues de la brigade VTT, il était comme d’habitude en mission de sécurisation dans le quartier. Une affaire prise très au sérieuse en haut lieu, le maire de Marseille, Benoit Payan, a tenu à appeler le policier, dès la nouvelle connue, pour lui témoigner de son soutien.

Auteur(s): Rabah AH pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




EXCLUSIF Marseille : un policier municipal percuté par un automobiliste.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-