Fêtes de Bayonne: une deuxième plainte pour viol

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Fêtes de Bayonne: une deuxième plainte pour viol

Publié le 02/08/2018 à 07:51 - Mise à jour à 07:52
© Gaizka IROZ / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le parquet de Bayonne a fait savoir qu'une nouvelle plainte pour un viol commis en marge des férias avait été déposée. La victime est une jeune femme de 23 ans. La ville a annoncé qu'elle se porterait partie civile, conformément à sa nouvelle politique de lutte contre les agressions sexuelles.

Alors que l'organisation des Fêtes de Bayonne avait été cette année modifiée pour renforcer la sécurité, deux affaires de viols commis autour de l'évènement ont déjà été recensés.

La première concerne une Britannique de 21 ans qui a porté plainte le 28 juillet dernier. Elle affirme avoir rencontré un homme à Bayonne durant les fêtes. Il l'aurait ensuite violée dans son appartement de Dax.

Mardi 31, une seconde victime présumé a déposé plainte. Originaire de Bayonne et âgée de 23 ans, elle a raconté avoir rencontré un homme le dernier soir des fêtes et accepté de le suivre jusqu'à un appartement. Elle aurait consenti à avoir certaines relations avec lui mais aurait refusé d'autres pratiques que l'homme lui aurait alors imposées.

Rappelons que le viol se caractérise par "tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise".

Voir: Fête de Bayonne - une jeune femme dépose plainte pour viol

Aucun des deux hommes n'a pu être identifié, rapporte Sud ouest. La mairie de Bayonne a fait savoir qu'elle se porterait partie civile.

Selon le procureur une dizaine d'affaires d'agressions sexuelles ou viols remontent au parquet chaque année à l'issue des Fêtes de Bayonne, souvent sur fond d'alcoolisation extrême. Deux ou trois dossiers seulement donnent lieu à des poursuites, généralement faute de pouvoir établir précisément les faits.

Dans un contexte marqué par la dénonciation des agressions sexuelles et du harcèlement et d'une sécurisation accrue de l'évènement, désormais payant, la ville avait mis en place plusieurs mesures pour prévenir ce type d'agression durant l'édition 2018.

Lire aussi:

Les Fêtes de Bayonne se mobilisent contre les violences sexuelles

Fêtes de Bayonne plus sûres et propres: l'accès payant sera reconduit

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une dizaine d'affaires d'agressions sexuelles ou viols remontent au parquet chaque année à l'issue des Fêtes de Bayonne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-