Fusillade au Texas: les précédents les plus meurtriers dans l'histoire récente des Etats-Unis

Fusillade au Texas: les précédents les plus meurtriers dans l'histoire récente des Etats-Unis

Publié le 06/11/2017 à 09:50 - Mise à jour à 09:53
© Drew Angerer / Getty/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une fusillade dans une église a fait au moins 26 morts et une vingtaine de blessés dimanche, au Texas. C'est la quatrième fusillade la plus meurtrière dans l'histoire récente des Etats-Unis, après Las Vegas en octobre dernier, Orlando en 2016 et Newtown en 2012.

Les Etats-Unis, toujours sous le choc de l'attentat de New York mardi dernier, et encore meurtris par la fusillade de Las Vegas au mois d'octobre, ont subi dimanche 5 une nouvelle attaque meurtrière, perpétrée par un ancien militaire américain âgé de 26 ans.

A Sutherland Springs, près de San Antonio au Texas, un tireur fou a ouvert le feu dans une église, faisant au moins 26 morts, dont des enfants, et une vingtaine de blessés. Le suspect, qui aurait été identifié comme un certain Devin Kelley (mais cela reste à confirmer par les autorités), a été retrouvé mort dans sa voiture quelques kilomètres plus loin.

En juin 2015, un lieu de culte avait déjà été visé. A Charleston, en Caroline du Sud, Dylann Roof, suprémaciste blanc, avait tué neuf personnes dans une église fréquentée par la communauté noire américaine.

La fusillade survenue dimanche, au Texas, est la quatrième plus meurtrière de l'histoire des Etats-Unis. Et celle de Las Vegas, le 1er octobre dernier, où 59 personnes ont perdu la vie et plus de 500 autres ont été blessées, est la pire.

En 2016, à Orlando, en Floride, un attentat terroriste, perpétrée par un homme radicalisé agissant au nom de Daech, avait fait 50 morts. Le meurtrier, qui a été abattu, avait ouvert le feu dans une boite de nuit fréquentée par la communauté LGBT, commettant ainsi l'un des pires crimes homophobes de l'histoire sur le territoire américain.

En 2012, Adam Lanza avait abattu sa mère avant d'aller tuer 27 autres personnes, dont 20 enfants, dans l'école primaire de Sandy Hook à Newtown, dans le Connecticut. Il avait ensuite retourné son arme contre lui. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le 1er octobre dernier, Stephen Craig Paddock a abattu 59 personnes et fait plus de 500 blessés lors d'un concert à Las Vegas.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-