Fusillade à Munich : au moins 9 morts, ce que l’on sait du tireur

Auteur(s)
AZ
Publié le 23 juillet 2016 - 11:58
Image
Fusillade munich trois tireurs en fuite
Crédits
©Matthias Balk / dpa / AFP
Neuf personnes ont été abattues vendredi dans un centre commercial de Munich par un Germano-Iranien de 18 ans, qui s'est suicidé.
©Matthias Balk / dpa / AFP
Neuf personnes ont été tuées et 16 autres blessées, vendredi soir à Munich (Allemagne), lors d’une fusillade survenue dans un centre commercial de la ville. Le tireur, un Germano-Iranien de 18 ans, s’est suicidé. Il n'était pas connu des services de police.

Après Nice, la ville de Munich a elle aussi vécu une nuit de panique. Au moins neuf personnes ont été tuées vendredi 22 au soir lors d’une fusillade survenue dans le sud de la ville tandis que 16 autres ont été blessées, selon un bilan encore provisoire. Les faits se sont déroulés peu avant 18 heures. Vêtu de noir selon une vidéo amateur, le tireur a ouvert le feu sur des passants à l'extérieur d'un centre commercial de la capitale bavaroise, situé près du stade olympique, et s'est poursuivie à l'intérieur du bâtiment où le forcené a continué de tirer avant de prendre la fuite.

Blessé par balles par une patrouille de police, il a finalement été retrouvé sans vie à 1 km du lieu du drame: il s’était donné la mort. Selon le chef de la police locale, Hubertus Andrä, ce Germano-Iranien de 18 ans n’était pas connu des services de police et vivait déjà depuis deux ans dans la capitale bavaroise avec la double nationalité. Si pour le moment, ses motivations sont encore floues, il aurait vraisemblablement agi seul contrairement à ce qui avait été indiqué dans la soirée.  

Quant à la piste d’un acte terroriste, elle n’est pas avérée. "Pour le moment, nous partons du principe qu’il s’agit d’une fusillade", a-t-il ajouté précisant qu’il ne pouvait rien dire pour l’heure sur une éventuelle motivation terroriste. La perquisition de son logement et les interrogatoires de son entourage devraient permettre d'en savoir plus.  Cette attaque survient quelques jours après celle de Wurtzbourg, près de Munich, perpétrée par un jeune demandeur d’asile de 17 ans qui avait attaqué à la hache des passagers dans un train. Au total, cinq personnes avaient été blessées dont deux grièvement. Le groupe Etat islamique (EI) a rapidement revendiqué l’attaque.

Suite à ce nouveau drame, la chancelière Allemande, Angela Merkel, a convoqué ce samedi à Berlin une réunion de son conseil fédéral de sécurité. De son côté, l’Iran a condamné cet acte, exprimant "sa solidarité avec le peuple et le gouvernement allemand". Le porte-parole de la diplomatie iranienne a déploré "l’assassinat d’innocents sans défense"  affirmant qu’"il n’y a d’autres choix que la lutte totale et sans distinction" contre le terrorisme.

Quant à Barack Obama, il a promis vendredi aux autorités allemandes "tout le soutien dont elles ont besoin" tandis que François Hollande a adressé un "message personnel de soutien" à Angela Merkel dénonçant "une attaque terroriste" et "un acte ignoble".

 

À LIRE AUSSI

Image
Fusillade munich trois tireurs en fuite
Fusillade à Munich : au moins six morts, plusieurs tireurs en fuite et une chasse à l'homme en cours
Une fusillade a éclaté dans un centre commercial près du stade olympique de Munich ce vendredi, faisant plusieurs morts et blessés, selon un porte-parole de la police....
22 juillet 2016 - 22:58
Société
Image
Police forces spéciales allemagne
Fusillade à Munich : 7 morts dans une possible "attaque terroriste", trois tireurs en fuite
Une fusillade a éclaté dans un centre commercial près du stade olympique de Munich ce vendredi, faisant plusieurs morts et blessés, selon un porte-parole de la police....
23 juillet 2016 - 00:06
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Blair
Tony Blair : de Bagdad à Davos, du caniche de Bush à un ersatz de Schwab
PORTRAIT CRACHE - Après avoir traîné son flair politique façon caniche de Bush sur les champs de bataille irakiens, Tony Blair, l'avocat devenu Premier ministre a su t...
15 juin 2024 - 10:45
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.