Il frappe son chien à coups de bâton, l'animal se venge

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Il frappe son chien à coups de bâton, l'animal se venge

Publié le 03/05/2018 à 08:22 - Mise à jour à 08:23
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Mardi dans la soirée, un homme de 28 ans a été arrêté et placé en garde à vue pour avoir brutalisé son chien, des faits apparemment habituels. Mais ce jour-là, l'animal a aussi décider de riposter et a attaqué son maître.

Le chien, animal fidèle par excellence, a fini par se rebeller. Selon une informatoin dévoilée par France 3, un individu résidant à Elbeuf, en Seine-Maritime, a été placé en garde à vue pour cruauté sur son animal. Mais l'homme a été blessé par l'animal qui après de nombreuses séances de sévices a décidé de ne plus se laisser faire.

Mardi 1er mai, vers 19h30, des policiers interviennent chez un homme âgé de 28 ans. Des voisins ont en effet appelé les forces de l'ordre après avoir entendu des aboiements stridents d'un chien et des bruits de coups faisant craindre le pire.

Sur place, les fonctionnaires de police vont découvrir l'homme qui reconnaîtra lors de sa garde à vue qu'il frappait son chien à coups de bâton. Mais l'animal, un croisé Labrador-Berger a décidé que trop c'est trop: il a attaqué son "maître" et l'a sérieusement mordu à la main juste avant que les policiers n'interviennent. L'animal a été placé chez des voisins qui ont accepté de recueillir le malheureux animal et ont promis de l'emmener prochainement chez le vétérinaire.

Aller plus loin: Cruauté envers les animaux: un chien congelé vivant par son maître

L'enquête de police a rapidement permis de démontrer que les violences contre le chien était monnaie courante chez le suspect. Une vidéo a même été retrouvée, montrant des images de maltraitance.

Le suspect risque maintenant deux ans de prison et 30.000 euros de prison pour cruauté sur un animal.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Mardi, le chien battu a décidé de riposter.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-