Infanticide: 5 bébés morts retrouvés dans une maison en Gironde

Infanticide: 5 bébés morts retrouvés dans une maison en Gironde

Publié le 20/03/2015 à 07:38 - Mise à jour à 07:53
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Cinq corps de bébés ont été retrouvés jeudi 19 dans une maison à Louchats en Gironde. La mère a été hospitalisée pour des examens " gynécologiques et psychiatriques ", le père placé en garde à vue.

Triste affaire en Gironde. Les corps des cinq bébés ont été retrouvés dans une maison à Louchats, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Bordeaux, dans la forêt des Landes. Un premier corps de nouveau-né avait été retrouvé jeudi 19 au matin par le compagnon de la mère dans un sac isotherme. Le père de famille, âgé de 40 ans, avait immédiatement donné l'alerte.

Plus tard dans la journée, les gendarmes ont "découvert vers 19H55 au cours des perquisitions quatre autres corps de bébés", dans un congélateur a indiqué une source proche du dossier. Le père, qui semblait découvrir l'existence des nourrissons, a été placé en garde à vue. "Il est totalement abattu, affirme son incompréhension", a ajouté la même source.

La mère, âgée de 35 ans, a quant à elle été directement hospitalisé au Centre hospitalier universitaire (CHU) Pellegrin à Bordeaux pour subir des "examens gynécologiques et psychiatriques". Selon les informations recueillies par Europe-1, elle aurait reconnu, dans des propos très brefs, avoir accouché secrètement sans en informer son conjoint.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le couple, qui a deux filles âgées de 13 et 15 ans, travaille dans le milieu agricole. Aucun des deux n'est connu de la justice. Des expertises ADN doivent désormais déterminer précisément si les deux conjoints sont les parents de ces nourrissons. Une autopsie doit également être pratiquée ce vendredi afin de déterminer précisément les causes des décès des nouveau-nés.

Cette affaire survient 5 ans après l'infanticide le plus grave survenu en France, avec la mort de huit bébés tués par leur mère à Villers-au-Tertre (Nord).

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un bébé a été retrouvé mort dans un sac isotherme, quatre autres dans un congélateur dans une maison en Gironde.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-