Le violeur récidive un mois après sa sortie, un avocat en appelle au gouvernement

Le violeur récidive un mois après sa sortie, un avocat en appelle au gouvernement

Publié le 12/03/2019 à 16:34 - Mise à jour à 17:06
©Hadj/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Au Mans, en décembre dernier, un homme a été arrêté pour avoir violé une femme dans le hall de son immeuble. Il venait de sortir de prison depuis à peine un mois. L'avocat d'une ancienne victime a décidé d'alerter le gouvernement.

Avocat d'une première victime il a décidé d'écrire au gouvernement après la récidive de l'homme qui a violé son ex-cliente… un mois après sa sortie de prison. Jean-Philippe Peltier a annoncé qu'il allait demander que la ministre de la Justice Nicole Belloubet et la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa étudient la possibilité d'introduire en droit français la préméditation dans les affaires de viol.

L'avocat souhaite aussi exprimer sa colère face à une affaire particulièrement sordide: le 27 décembre 2018 au Mans dans la Sarthe, un femme a été violée dans le hall de son immeuble après avoir été "repérée" par son agresseur dans le tramway. Or cet agresseur présumé, mis en examen et placé en détention depuis, Jean-Philippe Peltier le connaît: en 2013, il avait été condamné à neuf ans de prison pour avoir violé une jeune femme, déjà au Mans. La jeune femme en question était la cliente de l'avocat. Son agresseur était donc sorti de prison le 29 novembre, moins d'un mois avant de violer de nouveau.

A l'époque, l'avocat avait déjà prévenu la cour du profil de "prédateur" particulièrement dangereux de l'individu, préparant son crime. Un élément qui devrait, selon lui, être retenu comme une circonstance aggravante justifiant une sanction plus élevée.

Lire aussi: Trop laide pour être violée? Le verdict fait scandale

"S’il est incontestable que le fait de commettre un viol du fait d’une pulsion non maîtrisée est un crime, il est beaucoup plus grave, beaucoup plus inquiétant et beaucoup plus problématique en termes de fait social, de mettre sa réflexion, son intelligence, au service d’une pulsion sexuelle non maîtrisée", écrit l'avocat comme le rapporte la presse locale. Et d'ajouter: "Le violeur ayant agit avec préméditation aura donc une tendance à récidiver non seulement parce qu'il aura assumé son acte, mais également parce qu'il ne sera peut être pas appréhendé immédiatement".

Le viol, passible de 15 ans de prison, ne connaît pour l'instant pas de circonstances aggravantes de préméditation. Les circonstances aggravantes prévues par la loi, comme le viol en réunion, ou le viol par ascendant, font monter la peine à 20 ans.

Voir aussi:

Il viole sa femme enceinte un jour avant l'accouchement

Une sénatrice américaine, ex-militaire, affirme avoir été violée à l'armée

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le suspect déjà condamné pour viol a été arrêté un mois après sa sortie de prison (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-