Lens: deux morts dans le crash d'un biplan soviétique de collection

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Lens: deux morts dans le crash d'un biplan soviétique de collection

Publié le 09/04/2018 à 10:05 - Mise à jour à 10:14
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Deux hommes, âgés de 57 et 60 ans, sont morts dimanche dans le crash d'un petit avion biplace de collection à l'aérodrome de Bénifontaine (Nord).

Ce qui s'annonçait comme une après-midi de voltige s'est terminé en drame. Un avion de tourisme s'est retourné avant de se crasher, dimanche 8, à l'aérodrome de Bénifontaine, près de Lens dans le Nord. Les deux occupants de l'aéronef sont morts dans l'accident.

Selon France 3 Nord, les deux victimes, âgées de 57 et 60 ans, étaient des pilotes confirmés. Selon les premiers témoignages recueillis par les forces de l'ordre auprès des autres personnes présentes sur l'aérodrome, l'avion aurait eu un problème de gaz au démarrage. Il aurait tenté de faire demi-tour avant de s'écraser. 

Lire aussi: Jura - crash d'un avion de tourisme: trois morts dont un enfant

"J'étais sur place quand ça s'est passé", a expliqué une jeune femme présente au moment du drame. Et d'ajouter: "L'avion s'est retourné pour faire un looping mais je pense qu'il volait trop bas, il s'est crashé. L'avion à explosé directement".

Une quinzaine d'avions de collection étaient sur l'aérodrome samedi et dimanche, selon l'aéroclub de Lens. Contacté par différents médias, le directeur du site n'a pas souhaité s'exprimer.

L'avion en question était un Yakolev Yak-18, un biplan deux places de fabrication soviétique. Il s'agissait uniquement d'un avion destiné à l'entrainement des pilotes, civils et militaires, entré en service en 1946 au sein de l'Armée rouge. S'il s'agissait donc essentiellement d'un aéronef d'entraînement. Il fut toutefois utiliser comme bombardier léger par les forces aériennes nord-coréennes lors de la guerre de Corée (1950-1953). Le Yak-18 réalisa essentiellement des opérations nocturnes.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un avion de tourisme s'est crashé à l'aérodrome de Bénifontaine, dimanche, provoquant la mort du pilote et du copilote.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-