Malvoyant et sans billet, il paie 100 euros d'amende dans le train à cause d'un guichet fermé

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Malvoyant et sans billet, il paie 100 euros d'amende dans le train à cause d'un guichet fermé

Publié le 25/06/2019 à 08:13 - Mise à jour à 08:14
© Damien MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 82 ans malvoyant a écopé de 100 euros d'amende dans un train parce qu'il n'avait pas de billet. Il n'avait pas pu en acheter un le guichet était fermé dans sa gare de Franche-Comté.

Un octogénaire a écopé d'une amende de 100 euros alors qu'il voyageait en train en mai dernier, une contravention qu'il conteste vivement.

L'homme malvoyant est ainsi entré dans sa petite gare de Franche-Comté où il a visiblement l'habitude de se rendre.

Là, il n'a pas pu acheter de billet de train pour son court trajet jusqu'à Dole, à 18 kilomètres de là, puis que le guichet était fermé.

A voir aussi: SNCF: à partir de juin, les buralistes pourront vendre des billets de train

Le retraité de 82 ans, ancien prêtre, a tout de même décidé de monter dans le TER qu'il avait prévu de prendre et une fois dedans, il s'est immédiatement dirigé vers le contrôleur pour lui expliquer sa situation.

Mais le contrôleur n'a rien voulu entendre et lui a indiqué qu'il n'était pas là pour délivrer des billets mais pour les contrôler. Il lui a alors donné une amende de 50 euros, pour un trajet que le retraité paie d'habitude 3,5 euros.

Etonné, le vieil homme a bien sûr protesté contre le contrôleur qui lui a alors fait doubler l'amende la faisant passer de 50 euros à 100.

"Au-delà des personnes âgées, handicapées ou malvoyantes, je pense à toutes celles qui ne savent ni lire, ni écrire et qui ont besoin d’un contact humain pour effectuer cette formalité d’achat d’un ticket et d’aide à préparer un voyage", s'est désolé l'octogénaire dans les colonnes de L'Est Républicain.

Comble de l'histoire: si le retraité prenait le train ce jour-là… c'était pour participer à une manifestation pour défendre le service public de la SNCF. "En insistant pour payer, je lui ai expliqué que si j’étais allé manifester à Dole, c’était précisément pour que la SNCF lui donne les moyens de m’octroyer un titre de transport. Je ne témoigne pas pour mon cas personnel mais dans un esprit collectif pour qu’une solution pérenne soit trouvée".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un malvoyant a écopé une amende de 100 euros dans le train faute de billet, il n'avait pas pu en acheter car le guichet en gare était fermé.

Newsletter





Commentaires

-