Neufchâtel-en-Bray: mort à 73 ans après une dispute à la station-service

Neufchâtel-en-Bray: mort à 73 ans après une dispute à la station-service

Publié le 26/07/2018 à 13:36 - Mise à jour à 14:09
©Capture d'écran Google Maps
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Lundi, un habitant de 73 ans de Neufchâtel-en-Bray a trouvé la mort après une altercation avec un jeune conducteur qui voulait faire le plein à la station-service. Une bousculade entre les deux a conduit le malheureux à faire une chute mortelle.

C'est une altercation banale qui s'est terminée en drame. Lundi 23, un homme de 73 ans est mort suite à une altercation avec un jeune conducteur, sur le parking d'une station-service pour un motif futile.

Les faits se déroulent à Neufchâtel-en-Bray, en Seine-Maritime, comme le rapporte le journal Paris-Normandie. Selon le parquet de Dieppe, la victime, Daniel Lamour, était stationnée d'une manière qui empêchait à la personne mise en cause, un jeune homme d'une vingtaine d'années, de faire son plein d'essence normalement.

Le suspect sort alors de son véhicule, le ton monte, des témoins entendent même les cris de l'altercation. Le jeune homme pousse alors le septuagénaire qui chute au sol et se cogne brutalement la tête. Transporté à l'hôpital de Dieppe, le malheureux ne pourra pas être sauvé et décédera quelques heures plus tard.

Voir aussi: Mort d'un automobiliste renversé après une simple altercation à Bondy

Une autopsie a été pratiquée à l'Institut médico-légal de Rouen qui a confirmé, selon le parquet de Dieppe, que "la cause de la mort du septuagénaire était bien liée à sa chute au sol sur la tête" entraînée par "la bousculade qui l'a précédée".

Le jeune conducteur a été placé en garde à vue. Inconnu des forces de l'ordre, il a été mis en examen pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner" mardi 25. Son placement en détention provisoire a été requis.

Dans la commune, c'est le choc, la victime étant connue et appréciée. Décrit, selon des témoignages dans la presse locale comme "très investi dans l'humanitaire", il participait régulièrement à des "raids" de camion cross, notamment en Roumanie.

Lire aussi: 

Le cycliste Yoann Offredo et deux automobilistes condamnés après une altercation

Château-Thébaud: une jeune femme tuée par balles après une altercation dans un camp de gens du voyage

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




C'est dans une station-service de la commune que le drame s'est joué.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-