Nice: un homme armé d'un couteau arrêté grâce aux militaires de Sentinelle

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Nice: un homme armé d'un couteau arrêté grâce aux militaires de Sentinelle

Publié le 09/10/2017 à 19:52 - Mise à jour à 19:58
© YANN COATSALIOU / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme d'une trentaine d'années a été interpellé ce lundi à Nice près de la promenade des Anglais. Armé d'un couteau et couvert de sang, il aurait agressé une femme avant d'être pris en chasse par des militaires de Sentinelle et interpellé par la police municipale.

Un homme armé d'un couteau et qui se montrait menaçant a été interpellé ce lundi 9 à Nice, près de la promenade des Anglais, notamment grâce à l'intervention de militaires de l'opération Sentinelle. Les motivations de cet individu restaient inconnues quelques heures après les faits.

Selon Nice-Matin, l'homme d'une trentaine d'années aurait d'abord agressé une femme d'un certain âge dans le Vieux Nice, lui cassant le col du fémur. Il aurait eu un comportement pour le moins étrange, déambulant torse nu et couvert de sang. Il a été repéré par les caméras de surveillance de la ville puis par des militaires déployés dans le secteur dans le cadre de l'opération Sentinelle. Ceux-ci l'ont poursuivi de la place du Palais de Justice jusqu'au quai des Etats-Unis à hauteur de la plage Beau rivage.

L'homme aurait alors agité son couteau, se montrant menaçant y compris envers lui-même. Selon Franceinfo, le forcené a finalement était interpellé par la police municipale. Son arrestation aura cependant été mouvementée et nécessité l'intervention de plusieurs hommes et l'utilisation de gaz lacrymogène.

Si dans le climat actuel, a fortiori a quelques mètres de la promenade des Anglais, la crainte d'un attentat est toujours présente, rien ne permettait ce lundi d'évoquer un acte terroriste. Le maire de Nice Christian Estrosi a félicité les forces de police et les militaires via Twitter.

Dimanche 8, c'est à Corbeil-Essonnes qu'un homme armé d'un couteau a été interpellé après avoir gravement blessé deux personnes dans la gare RER. Les policiers ont dû faire usage de leurs armes pour l'arrêter.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme a été pris en chasse par les militaires de Sentinelle (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-