"Obligé de travailler avec des porcs", un militaire déconseille de s'engager dans l'armée (vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

"Obligé de travailler avec des porcs", un militaire déconseille de s'engager dans l'armée (vidéo)

Publié le 13/11/2018 à 17:30 - Mise à jour à 18:04
©Photo AFP/Ian Langsdon
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

La fachosphère s'indigne ce mardi contre la vidéo d'un jeune militaire diffusée sur le réseau social Snapchat. Partagée des centaines de fois sur Twitter, la vidéo le montre en train de conseiller à ses "frères" de ne pas s'engager dans l'armée parce que "wallah on travaille avec des porcs".

La vidéo, visiblement tirée du réseau social Snapchat, fait polémique au sein de la fachosphère. Un jeune militaire s'est filmé en tenue, une partie du visage dissimulée, alors qu'il était vraisemblablement en mission avec d'autres collègues.

Assis à l'arrière d'une voiture, il conseillait à ses abonnés de ne pas s'engager dans l'armée.

"Les frères ne vous engagez pas dans l’armée, parce que wallah on est obligé de travailler avec les porcs", lançait-il en ne provoquant aucune réaction de ses collègues présents dans le véhicule avec lui.

A voir aussi: Orléans - une jeune fille métisse agonie d'injures par la fachosphère car elle jouera Jeanne d'Arc

Filmant des policiers stationnés à un carrefour face à lui, le jeune homme a fini son message par un subtil "bande de f…". La vidéo a été partagée sur Twitter par Damien Rieu, figure de l'extrême-droite sur le réseau social, et très rapidement des centaines de ses followers l'ont repriss, indignés.

Louis Aliot, député des Pyrénées-Orientales et membre du Rassemblement national, a lui-même partagé les images. Identifiés sur celle-ci, ni Christophe Castaner, ni l'armée de Terre ni l'Etat major n'ont réagi.

Un proche du jeune militaire a cependant contacté Damien Rieu, selon les dires de ce dernier, en assurant que "c'était du second degré". L'auteur de la vidéo lui-même a contacté celui-ci par qui la polémique a débuté et expliqué "que c'était une blague à des amis gendarmes". "Il va faire une vidéo pour s'expliquer".

Blague ou pas, la vidéo a fait s'indigner de nombreux internautes, certains persuadés de son islamisation, d'autres simplement atterrés qu'un militaire tienne de tels propos.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le militaire a assuré qu'il avait fait une blague.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-