Paris: une adolescente de 14 ans violée dans l'ascenseur

Auteur(s)
VL
Publié le 01 septembre 2015 - 13:28
Image
Un policier de dos.
Crédits
©Bohac Yann/Sipa
L'enquête a été confiée à la brigade de protection des mineurs.
©Bohac Yann/Sipa
Une jeune fille de 14 ans a été agressée et violée en plein jour dans l'ascenseur de son immeuble, dans le 12e arrondissement de Paris. L'homme a pris la fuite après avoir menacé de mort la famille de la victime si celle-ci parlait.

L'audace de l'agresseur ajoute encore à l'horreur des faits. Une adolescente de 14 ans a été violée dans l'ascenseur de son immeuble du 12e arrondissement de Paris, dimanche 30, en pleine journée. L'homme n'a pas hésité à user de violences et de menaces.

La jeune fille rentrait chez elle ce dimanche après-midi, dans un immeuble du quartier de la porte de Charenton. Selon Le Parisien, l'agresseur aurait fait mine de profiter de la porte ouverte par la jeune fille pour entrer sans avoir besoin du code. Il aurait même entamé une conversation cordiale avec elle devant l'ascenseur.

Mais alors que l'adolescente allait sortir à son étage, l'homme s'en serait pris à elle, la frappant au visage à coups de poing et de casque de moto. Il l'aurait ensuite forcée à rentrer à nouveau dans l'ascenseur, qu'il aurait actionné avant de le bloquer.

Là, il aurait dit à sa victime qu'il était armé afin de l'obliger à lui faire une fellation (ce qui constitue un viol), selon les enquêteurs. Et l'homme ne se serait pas arrêté là, obligeant sa victime à le raccompagner jusqu'à la porte de l'immeuble. Il aurait également menacé de mort sa famille afin de qu'elle ne raconte rien de l'agression.

La mère de la jeune fille l'a retrouvé blessée et silencieuse, et a prévenu les forces de l'ordre. Le sang-froid méthodique de l'agresseur laisse penser à un prédateur sexuel. L'enquête a été confiée à la brigade de protection des mineurs de la police judiciaire. Toujours selon Le Parisien, les enquêteurs disposeraient de plusieurs éléments, dont le signalement de l'homme, qui aurait une trentaine d'années. Pour viol sur mineur de 15 ans, il encourt 20 ans de réclusion criminelle.

 

 

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.