Payés pour mâcher des bonbons!

Payés pour mâcher des bonbons!

Publié le 28/02/2020 à 11:15
©Chris van Dyck/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
Le CHU et la faculté dentaire de Clermont-Ferrand proposent 250€ d’indemnités à des volontaires pour une étude sur la mastication. 
 
Pour leurs tests, les chercheurs sont à la recherche de profils précis: à savoir des hommes de forte corpulence (IMC de 30 à 35 kg/m²), âgés de 20 à 35 ans, non fumeurs, et... pas sportifs non plus. 
Etre en bonne santé, constitue une condition pour tenter une séance d’essai. Il y aura un examen médical, dentaire et bilan biologique avant de pouvoir participer à l'étude. 
 
 
Cinq séances et un bilan sanguin
 
La suite de l’aventure est nettement moins dangereuse. Les sélectionnés devront participer à cinq séances durant lesquelles leur mission consistera à mastiquer (à jeun) des carottes, des chewing-gum et des bonbons gélifiés. Et cela pendant une heure et demie à deux heures. A l’issue de la cinquième séance, des prélèvements sanguins seront réalisés et les participants recevront leur indemnité de 250€.
 
Rôle de la mastication
 
Le CHU de Clermont-Ferrand, la faculté dentaire de la ville auvergnate et l’INRAE (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement) vont mener une étude sur le rôle de la mastication dans l’absorption de nutriments et la digestion. Alors, partant?
 
 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Bonbons gélifiés, chewing-gum et carottes au menu des participants

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-