Puceau et en manque d'affection, il menace de commettre une tuerie de masse

Puceau et en manque d'affection, il menace de commettre une tuerie de masse

Publié le 22/01/2019 à 16:59 - Mise à jour à 17:03
© Gianrigo MARLETTA / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme de 27 ans, puceau et visiblement en manque d'affection, a été arrêté samedi à Provo dans l'Utah (Etats-Unis) après avoir menacé de commettre une tuerie de masse contre toutes les femmes qu'il verrait. "Je suis prêt à mourir", avait-il écrit sur Facebook.

Christopher Cleary, un homme de 27 ans et puceau, a été arrêté samedi 19 à Provo dans l'Utah (Etats-Unis) après avoir menacé de commettre une tuerie de masse contre des femmes.

Alertées par un message posté sur Facebook, les autorités américaines sont rapidement parties à sa recherche car elles craignaient que le suspect ne passe à l'action pendant une marche pour les droits des femmes (il y en avait des centaines organisées samedi dans tout le pays et notamment une à Provo).

Son adresse IP a été tracée jusqu'à un restaurant McDonald dans le sud de Provo et il a pu être arrêté rapidement grâce à l'intervention du FBI.

Lire aussi: le mouvement "incel" en accusation après le drame de Toronto

Lors de sa garde à vue, il a reconnu les menaces de mort et s'est excusé, expliquant qu'il n'avait pas les idées claires quand il a écrit ces mots sur sa page Facebook.

"Tout ce que je voulais, c'était d'être aimé. Personne ne se soucie de moi. J'ai 27 ans et je n'ai jamais eu de petite copine. Je suis puceau, c'est pourquoi je prévois d'organiser une tuerie de masse dans un lieu public. (…) Je suis prêt à mourir et à tuer toutes les femmes que je croise pour me venger de toutes celles qui m'ont mis un râteau", avait-il notamment écrit.

Selon la télévision locale, Christopher Cleary est originaire du Colorado et il restera en détention jusqu'à son extradition dans cet Etat des Etats-Unis.

Et aussi:

Fusillade près de Los Angeles: 3 morts, 4 blessés

Un rapport sur la fusillade de Parkland recommande d'armer les enseignants en Floride

Trois morts, dont un policier, lors d'une fusillade près d'un hôpital de Chicago

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme de 27 ans et toujours puceau a été récemment arrêté à Provo dans l'Utah (Etats-Unis) pour avoir menacé de commettre une tuerie de masse contre des femmes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-