Reims: l'étudiant battu à mort est un ex-candidat des "12 coups de midi" (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Reims: l'étudiant battu à mort est un ex-candidat des "12 coups de midi" (vidéo)

Publié le 12/03/2019 à 14:58 - Mise à jour à 15:06
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme de 23 ans a été battu à mort dans la nuit de vendredi 8 à samedi 9 à Reims. Il s'agissait de Bastien Payet, un jeune bien connu de la scène musicale locale, et qui avait fait un slam sur le plateau des "12 coups de midi" lors de sa participation pendant la Coupe du monde.

Bastien Payet, l'étudiant de 23 ans battu à mort dans la nuit de vendredi à samedi dans le centre-ville de Reims, avait participé aux 12 coups de midi sur TF1 cet été pendant la Coupe du monde.

Le jeune homme, bien connu de la scène musicale en Champagne-Ardenne, y avait chanté un slam qui avait beaucoup ému Jean-Luc Reichmann, le présentateur du jeu.

Ce dernier a d'ailleurs rendu hommage à Bastien en partageant sur son compte Twitter la vidéo de ce joli moment de télévision: "(Il) nous avait offert un moment d'émotion hors normes. Un de ces moments suspendus que l'on ne peut pas oublier dans une vie. A 23 ans Bastien représentait la joie de vivre".

Précédemment: Reims - un étudiant battu à mort sur fond d'alcool, 3 suspects écroués

Christian Quesada, le champion des 12 coups de midi contre lequel le jeune homme s'était incliné, a aussi confié sa tristesse sur les réseaux sociaux.

Bastien Payet est mort samedi après avoir été roué de coups de poing et de pied par trois hommes, qui avaient semble-t-il beaucoup bu. Il était avec un groupe d'amis et a voulu prendre la défense des jeunes femmes à ses côtés, que les trois suspects auraient insultées. C'est là qu'une bagarre a éclaté et qu'il s'est retrouvé au sol, recevant des coups violents dans la tête.

Il a été transporté dans un état critique à l'hôpital mais a succombé à ses blessures le lendemain.

En garde à vue, ses trois agresseurs ont reconnu s'être battus avec lui mais se sont rejetés la faute pour les coups mortels. Ils ont tous les trois été mis en examen pour meurtre et écroués.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Bastien Payet, 23 ans, battu à mort à Reims ce week-end, avait participé aux "12 coups de midi" pendant la Coupe du monde.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-