Réveillon du Nouvel An à Aulnay-sous-Bois: des mères de familles veulent éviter les débordements

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 31 décembre 2017 - 18:08
Image
Trois officiers de police devant la cité des "Lauriers" à Marseille, le 18 mars 2017
Crédits
© BERTRAND LANGLOIS / AFP/Archives
L'association "Les femmes capables de la cité de l’Europe" a pour objectif qu'aucune voiture ne soit brûlée dans le quartier pendant le réveillon du Nouvel An.
© BERTRAND LANGLOIS / AFP/Archives
Des mères de familles de la cité de l'Europe, à Aulnay-sous-Bois, ont pris l'initiative de patrouiller dans leur quartier, cette nuit, pour éviter les débordements et les incendies de voitures pendant le réveillon du Nouvel An.

Alors que la plupart des Français passeront le réveillon du Nouvel An entre amis ou en famille, à boire des verres et à faire la fête en attendant 2018, des mères de famille d'Aulnay-sous-Bous en Seine-Saint-Denis ont choisi de patrouiller dans leur cité, la cité de l'Europe, pour éviter les débordements et empêcher que des jeunes n'incendient des voitures.

Selon Le Parisien, qui relate l'histoire de ces femmes, qui ont monté une association ("Les femmes capables de la cité de l’Europe"), la mairie soutient cette initiative et a même fourni des gilets fluo qu'elles porteront lors de leurs patrouilles.

Lire aussi: Aulnay-sous-Bois - une vingtaine de personnes incendient deux écoles et des voitures

Mariame Gassama, co-fondatrice et porte-parole de l'association, a confié au Parisien qu'elle espérait bien que leur action ait un effet auprès des jeunes de la cité de l'Europe: "C’est inédit de voir des mamans patrouiller dans la cité et on espère bien que cela aura de l’effet auprès des jeunes", a-t-elle ainsi déclaré.

Concrètement, ce qu'elle compte faire, c'est jouer sur la crainte de ces gamins de se faire gronder par leur mère s'ils font une bêtise: "Derrière chaque jeune, il y a une maman. Alors si j’en surprends un de 12, 13 ou 14 ans, un briquet à la main, je le ramènerai directe chez lui. Pour les plus âgés, je leur dirais que j’en parlerai à leur mère".

Mariame et son association espèrent aussi que la présence bienveillante des mamans dans la rue puisse permettre d'apaiser les éventuelles tensions et d'annihiler tout esprit de rébellion.

À LIRE AUSSI

Image
Des manifestants devant des poubelles en flammes dans le quatier de Barbès-Rochechouart à Paris, le
Violences policières: heurts à Paris, débordements à Rouen
Des heurts ponctuels ont éclaté mercredi soir à Paris entre policiers et manifestants rassemblés pour dénoncer les violences policières en lien avec l'"affaire Théo", ...
15 février 2017 - 19:52
Image
Des policiers à Aulnay-Sous-Bois le 6 février 2017.
Aulnay-sous-Bois: pas de débordements dans la ville, mais des incidents en Seine-Saint-Denis
Malgré une nuit plutôt calme à Aulnay-sous-Bois, des incidents ont éclaté dans le département de la Seine-Saint-Denis, suite à l'arrestation brutale de Théo, jeudi 2 f...
08 février 2017 - 09:20
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don