Royaume-Uni: polémique autour de la femme d'un député qui vend des selfies sexy sur eBay

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Royaume-Uni: polémique autour de la femme d'un député qui vend des selfies sexy sur eBay

Publié le 12/12/2014 à 18:52 - Mise à jour à 18:57
©Capture d'écran Ebay
PARTAGER :

Auteur(s): MM

-A +A

L'épouse d'un député britannique a provoqué un petit scandale au Royaume-Uni. En effet, la jeune femme a mis en vente des photos de son décolleté sur Internet.

Polémique au pays de sa Très Gracieuse Majesté. Karen Danczuz, la femme d'un député travailliste à la Chambre des Communes (équivalent britannique de l'Assemblée nationale), a mis en vente des clichés d'elle-même très subjectifs sur le site de vente par correspondance eBay.

Cette conseillère municipale de Rochdale (nord-ouest de l’Angleterre) est l’épouse de Simon Danczuz, député du Parti travailliste. Et pour occuper son temps libre, elle n’hésite pas, sur son compte Twitter, à poster de façon régulière des selfies (à voir ici) où elle multiplie, sans complexe, les vues plongeantes sur son décolleté (très généreux). Une drôle d’occupation qui lui vaut, aujourd’hui, d’être suivie par quelque 28.000 abonnés sur Twitter.

C'est certes assez étonnant mais, jusque-là, rien de bien méchant. Sauf que la passion débordante de Karen Danczuk pour les autoportraits de sa poitrine a récemment franchi une nouvelle étape. La jeune femme a décidé, le 9 décembre, de mettre en vente désormais ses photos sexy sur eBay. "Vous voulez une photo de moi signée et parfumée?", a-t-elle écrit sur son compte Twitter, avec un lien vers une page eBay où l'on peut accquérir ces clichés pour la somme de 10 livres (soit un peu moins de 13 euros).

Comme l'indique le compteur de la page  eBay, 79 selfies ont déjà été achetés. Karen Danczuk n'a pas précisé ce qu'elle ferait de l'argent. Sa vente lui en tout cas permis de faire à nouveau parler d'elle dans les médias britanniques.

Une extravagance dont son mari de semble pas s'offusquer puisque le député à lui-même twitté: "j'ai une question pour vous: quelqu'un a créé un fan club Twitter pour soutenir mon adorable épouse. Est-ce que je devrais m'abonner au compte @KarenDFanClub?".

 

Auteur(s): MM


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La femme d'un député britannique vend des selfies sexy sur Internet.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-