Séisme en Italie: en 2009, un tremblement de terre détruisait L'Aquila et faisait 309 morts

Séisme en Italie: en 2009, un tremblement de terre détruisait L'Aquila et faisait 309 morts

Publié le 24/08/2016 à 10:17 - Mise à jour à 10:22
©Joe Klamar/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Il était 3h30 du matin lorsque la terre a tremblé et détruit la ville italienne de l’Aquila et plusieurs villages environnants. C’était le 6 avril 2009 et cette nuit-là, 309 personnes ont été emportées par le séisme.

L'Italie se réveille sous le choc: un séisme de magnitude 6,2 a frappé le centre du pays tôt dans la nuit de mardi 23 à ce mercredi 24. Sur place, les autorités rapportent d'importants dégâts, dont des quartiers entiers qui se seraient effondrés. L'épicentre se trouve à 10 km au sud-est de Norcia, une ville de la région d'Ombrie, à environ 150 km au nord-est de Rome. Au moins 21 personnes sont mortes et une centaine sont portées disparues.

Un séisme dont la localisation et l'amplitude rappellent le violent sinistre qui avait ravagé la ville de L'Aquila, faisant 309 morts et des milliers de réfugiés. Lundi 6 avril 2008, peu après 3h30, un séisme d'une magnitude de 6,3 sur l'échelle ouverte de Richter ébranle une bonne partie du centre de l'Italie, surprenant les habitants dans leur sommeil.

Des centaines de personnes sont ensevelies sous les décombres, plus de 10.000 maisons ou édifices souffrent de la secousse. Le clocher d'une église s'effondre alors que les villages proches de L'Aquila sont rasés par les chocs sismiques. Dans les premières 24 heures, les unités de sauvetage-déblaiement assistées de chiens conduisent plus de 250 opérations de recherche dans les décombres qui aboutissent au sauvetage de 150 personnes. Le séisme, qui cause des milliards d'euros de dégâts, traumatise l'Italie.

Gangrenés par les cas de malfaçon, de malversation, de corruption et les procès en tous genres liés à la gestion de l'après-séisme, les chantiers de L'Aquila font régulièrement la "Une" des médias italiens ces sept dernières années. Mais progressivement, la ville martyre panse ses plaies et tente de retrouver une vie normale, notamment grâce à l’aide de l’Union européenne qui, le 20 novembre 2009, avait alloué pour sa reconstruction un fonds de solidarité de 493 millions d’euros.

Des chercheurs italiens avaient été condamnés, avant d'être acquittés en appel en 2014, à six ans de prison en première instance pour avoir sous-estimé les risques d'un séisme dans cette ville, ce qui avait beaucoup choqué la communauté scientifique qui avait pris fait et cause pour leurs confrères, arguant que l'on "ne peut pas prévoir un séisme".

L'ensemble du territoire italien, qui s'étend sur plusieurs plaques tectoniques, est fortement exposé aux risques de tremblements de terre. Vingt millions d'Italiens sont "potentiellement exposés au risque sismique", selon la Protection civile. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Lundi 6 avril 2008, peu après 3h30, un séisme d'une magnitude de 6,3 sur l'échelle ouverte de Richter ébranle une bonne partie du centre de l'Italie, surprenant les habitants dans leur sommeil.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-